Bonnes adresses

Luxueuses, envoûtantes, réjouissantes, réconfortantes, notre sélection d’adresses déploie un éventail de plaisirs et autant d’envies. Des incontournables aux bonnes surprises, de nouvelles aventures à vivre, à s’offrir, à partager.



Le chef Alexandre Marchon qui célèbre le végétal dans les assiettes de sa jeune table vivante, rend le confinement plus beau en transformant son restaurant en marché de producteurs et épicerie fine du mardi au dimanche. Légumes bio, de conserves maison, de viandes et de poissons sous-vide, de pâtisseries de folie et de vins biodynamiques. On se régale aussi de super formule déjeuner et dîner à venir chercher directement au restaurant ou à se faire livrer. Et le dimanche, c’est poulet-purée ! Restaurant Marchon, 161 rue Saint Maur, Paris 11. www.marchon-restaurant.fr

Une nouvelle adresse confidentielle où l’attestation n’est pas de rigueur ? Bienvenu au bar caché Chez Germain, une plateforme digitale immersive permettant de découvrir le meilleur de la fameuse liqueur française. Au programme, l’histoire de la liqueur, des recettes de cocktails... et aussi deux invitées de choix : la botaniste Judith de Graaff, auteure des best-sellers Urban Jungle et Plant Lovers, et la cheffe naturopathe Angèle Ferreux Maeght qui ont imaginé en duo des créations inédites à retrouver en vidéo pour reproduire à la maison des cocktails floraux et poétiques. Et comme dans tout speakeasy, un mot de passe est de rigueur. Le mot SUREAU pourrait bien être utile... www.chez-germain.fr

Quand les chefs des restaurants Substance, Contraste, la Maison Rostang et le Bistrot Flaubert de´cident d’unir leur force et de cuisiner ensemble des plats en livraison c¸a donne ça : une blanquette de veau gourmande et délicieuse à savourer au chaud chez soi, sans passer des heures en cuisine ! Disponible en click and collect et en livraison. www.bistrotflaubert.com

On en pince pour le nouveau service de la maison Kaspia qui propose la livraison express des incontournables de ses restaurants chez vous en un click et en moins d’une heure pour composer le plus glamour des plateaux télé. A nous la délicieuse pomme de terre caviar, le divin saumon fumé de Norvège avec ses blinis à l’ancienne, les taramas, les poissons fumés et tous les produits de l’épicerie fine. Quelle joie !

Le Chef étoilé Ludovic Turac du restaurant Une Table au Sud situé sur le Vieux-Port à Marseille a imaginé une nouvelle proposition gourmande : un repas d’excellence créé avec son chef sommelier pour un parfait accord met/vin, livré directement chez vous chaque week-end midi et soir. Baptisés « Classik », ces menus revisitent des plats traditionnels tels que le filet mignon de porc façon Wellington, le paleron de bœuf à la royale avec foie gras... Une Table au Sud, 2 quai du Port, Marseille 2 (04 91 90 63 53).

Après avoir inauguré en 2017 sa manufacture dédiée à la culture du caviar, la maison Kaviari a fait pousser aux quatre coins de Paris d’irrésistibles « Deli » réunissant une sélection minutieuse de produits d’excellence dans un corner épicerie et des petits plats préparés dans son espace traiteur. Main dans la main avec Didier Trentacosta, le fondateur d’Autour du Saumon, les deux enseignes ont fusionné leur savoir-faire et leur amour du bon pour offrir un grisant mélange de cuisines ashkénazes, danoises et américaines qui s’emportent à la maison. Kaviari Delikatessen, 56 rue des Martyrs, Paris 9. www.kaviarudelikatessens.com

Table emblématique de Châteauneuf-du-Pape, La Mère Germaine dirigée par Isabelle Strasser propose de savoureux menus à emporter, ainsi que des desserts de haut niveau à l’image de cet appétissant kouglof hivernal réalisé dans les règles de l’art alsacien. La Mère Germaine, 3 rue Commandant Lemaître, Châteauneuf-du-Pape (04 90 22 78 34).

Situé à deux pas du marché Poncelet dans le 17e, MAM est la nouvelle adresse de la Cheffe doublement étoilée Stéphanie Le Quellec. Le concept ? Une carte de saison à emporter ou à se faire livrer qui fait honneur aux recettes préférées de la cheffe et à son savoir-faire unique. Au menu, des plats cuisinés mais aussi des pâtisseries, des pains tout juste sortis du four, des produits d’épicerie fine et une belle sélection de vins. « Tout ce que je mets sur la table chez moi », confie Stéphanie. Mam, 22 rue Fourcroy, Paris 17.

L’hôtel Brach sort de ses murs et s’invite chez vous grâce à son délicieux kit de survie à emporter. Au menu, tous les mezzés signatures de la maison : tapenade 100% olive de Kalamata, houmous et citron caviar, chèvre frais de Monsieur Fabre, tarama fumé, tzatziki au cumin, charcuterie affinée, sélection de pains maison. Des petites nourritures séduisantes à partager et à dé­guster chez soi en attendant de tous se retrouver au restaurant ! Pick up Brach, 1-7 rue Jean Richepin, Paris 16 (01 44 30 10 00).

Situé à quelques pas d’Aux Prés et du Bar des Prés, la nouvelle adresse du médiatique chef Cyril Lignac fait le bonheur des amateurs de cocktails. Imaginé par le Studio KO, ce hot spot enveloppé de tons profonds, s’articule autour d’un élégant comptoir en onyx vert jade. Dans une ambiance tamisée et intimiste avec moquette au sol, on sirote ici des breuvages d’auteur que l’on accompagne de petites nourritures chics : mortadelle à la truffe, Beaufort d’Alpage, foie gras de canard mi-cuit... Dragon, 34 rue du Dragon, Paris 6 (01 45 48 29 68).

Parenthèse gastronomique au cœur de la campagne varoise, le Relais des Moines offre une terrasse ombragée avec pour toile de fond le massif des Maures. Installée dans le village des Arcs-sur-Argens, le Chef étoilé Sébastien Sanjou nous invite à découvrir la richesse de son terroir : agneau du haut var, rouget de roche, noisettes de Puget... Le Relais des Moines, route de Sainte Roseline, Les Arcs-sur-Argens (04 94 47 40 93).

Abritant un hôtel, un spa et un restaurant, Les Terrasses d’Èze offrent un cadre enchanteur pour profiter de l’été indien azuréen, avec en toile de fond l’azur du ciel et de la mer Méditerranée. Le Tillac, la table bistronomique, propose une cuisine locale subtile, légère et inventive, avec coté cave, une belle sélection de vins Bio. Les Terrasses d’Èze, 1138, Route de la Turbie, Èze (04 93 29 80 68).

Baignée de couleurs et d’un florilège de matières, Mon Square fait mouche avec sa mise en scène glamour signée par l’architecte Florence Lopez. Prolongée d’une grande terrasse imaginée comme un jardin intérieur, cette chic adresse aimante les dandys parisiens, étudiants et ministres voisins. Aux commandes, Quentin de Fleuron qui a fait ses armes chez les frères Costes et régale des classiques de brasserie : tartare de bœuf, poulpe grillé, suprême de poulet… Et le soir, l’ambiance s’encanaille gentiment à la faveur d’une carte de cocktails affriolants. Mon Square, 31 rue Saint Dominique, Paris 7 (01 86 64 06 06).

Nouveau restaurant gastronomique en Principauté, La Table d’Antonio Salvatore propose une cuisine italienne et méditerranéenne de haut niveau. Située au cœur du Carré d’Or, ce restaurant inauguré le 1er septembre au sein du Rampoldi (institution monégasque depuis 1946), met à l’honneur la cuisine passion de ce chef authentique au beau parcours international. Le décor ? Éblouissant. Rampoldi, 3 avenue des Spéluges, Monaco (00 377 93 30 70 65).

Imaginée par les équipes de La Tarte Tropézienne, la plage Tropicana s’est posée pour la saison sur le sable blanc de Pampelonne. On y déguste des plats raffinés signés par le Chef Eric Santalucia, soucieux de favoriser les produits locaux (calamars à la provençale, petits farcis, poissons sauvages du jour…) et, à l’évidence, de savoureux desserts dont l’authentique tarte tropézienne. Tropicana, route de Bonne Terrasse, plage de Pampelonne, Ramatuelle (04 94 79 83 96).

Comptant parmi les fleuristes de référence de la place parisienne, Stéphane Chapelle, installé depuis vingt-deux ans rue de Richelieu a doublé la mise rive gauche. Plantée face à la fondation Cartier, sa nouvelle boutique reprend les codes du jardin et de la campagne qui lui sont chers. Plantes et arbustes débordent sur le trottoir tandis que des chaises et fauteuils invitent à prendre place. Et toujours, le mariage subtil des couleurs et le juste assemblage des textures.

Sir Winston, le plus ancien pub de la capitale s’est réinventé sous la houlette de Laura Gonzalez qui a su mêler esprit british et inspirations indiennes pour offrir un lieu de vie inédit qui s’ouvre sur l’une des terrasses les plus désirables de Paris. Un QG contemporain où l’on déguste une cuisine de pub savamment twistée et pensée par le talentueux chef anglo-indien Manoj Sharma. Et pour se rafraîchir ? Une belle carte de vins et de bières avec notamment une remarquable Guinness ! Dépaysant. Sir Winston, 5 rue de Presbourg, Paris 16. www.sirwinston.fr

Aux manettes de Paradiso, la nouvelle table du Majestic Barrière à Cannes, on retrouve la charismatique chef niçoise Nicole Rubi et le célèbre Chef étoilé Pierre Gagnaire. Ensemble, ils proposent des plats inspirés des spécialités méditerranéennes, principalement niçoises et italiennes. Paradiso, 1O boulevard de la Croisette, Cannes (04 92 98 77 00).

Conçu par le cabinet d’architectes monégasques Humbert & Poyet, la nouvelle plage du Grand Hôtel de Cannes offre un décor élégant épousant à merveille les bleu azur de la mer Méditerranée. Les Chefs Hervé Busson et David Robert y proposent midi et soir une carte aux accents siciliens faisant la part belle aux trésors de la mer, notamment au thon proposé dans de multiples déclinaisons. Hyde Beach, 45 boulevard de la Croisette, Cannes (04 93 38 19 57).

Inaugurée en juin dernier, cette bâtisse provençale construite au XVIIIe siècle à quelques kilomètres du cœur de Maussane-les-Alpilles a été rénovée avec maestria par les architectes Liliana Atilova et Alain Meylan du cabinet K-Architectes. Les 5 chambres et suites offrent une vue imprenable sur le massif des Alpilles. Une luxueuse adresse de charme à découvrir sans attendre. À partir de 8.000 € la semaine. La Bastide de Fléchon, hameau de Fléchon, route du Destet, Maussane-les-Alpilles (06 51 52 09 99).