Bonnes adresses

Luxueuses, envoûtantes, réjouissantes, réconfortantes, notre sélection d’adresses déploie un éventail de plaisirs et autant d’envies. Des incontournables aux bonnes surprises, de nouvelles aventures à vivre, à s’offrir, à partager.



Pour célébrer ses 150 ans, le couturier du caviar français a revampé son adresse iconique de l’Avenue Victor-Hugo. Aux manœuvres, l’architecte d’intérieur Alexandra Saguet épaulée par les Studios Gohard et l’Atelier du Mur, qui a réveillé le sublime décor Art Déco de ce restaurant inscrit au registre des monuments historiques. Et pour renouveler le mythe, cette icône de la gastronomie française a invité le chef 3 étoiles Yannick Alléno a signer sa carte, offrant de délicates recettes où le caviar est roi. Divin. Prunier, 16 avenue Victor Hugo, Paris 16 (01 44 17 35 85).

Dans un décor feutré rehaussé de touches de couleurs, imaginé par le studio Necchi Architecture, ce bel Alfred donne tout de suite envie de s’attabler. Joie à la découverte de la carte pensée par Alexia Duchêne, jeune toque talentueuse repérée chez Top Chef, qui aligne les classiques de la cuisine française impeccablement twistés. Et les appétits séduits avec des plats coquets et réconfortants : œufs mayo, steak au poivre, gnocchis de pomme de terre, croque madame au reblochon, dunes blanches sauce chocolat… Validé ! Alfred, 8 rue du Mont-Thabor, Paris 1 (01 40 26 46 27).

Entièrement reliftée, la prestigieuse Maison de Beauté Carita rouvre ses portes et accueille entre ses murs un restaurant piloté par la chef Amandine Chaignot. Et voilà Rosy, table en noir et blanc imaginée par le Studio REV où l’élégance a trouvé refuge dans le décor et à la carte déroulant une partition couture de plats sains et gourmands, du petit déjeuner au tea time. Mention spéciale pour les adorables petits choux à grignoter du bout des doigts. Rosy, Maison de Beauté Carita, 11, rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8. (01 44 94 11 11).

Pour fêter ses 10 ans, le chef pâtissier Christophe Adam a ouvert son premier coffee shop en plein cœur du 2ème arrondissement. Un festin gourmand avec de folles pâtisseries, des viennoiseries voluptueuses et des mets salés dépassant le seul concept des éclairs qui ont fait la renommée du chef. Cafés et thés de haut vol accompagnent le moment tandis qu’un corner épicerie place le chocolat au cœur des plaisirs : tablettes, bonbons, cookies et irrésistibles oursons guimauve à ramener chez soi. L’éclair de Génie Café, 122 rue Montmartre, Paris 2. Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 19h.

Le Sando, devenu la coquetterie nippone que tout Paris s’arrache, se pique d’excellence chez Yakuza Katsu Sando & coffee. C’est au chef franco-japonais, Walter Ishizuka (ex The Hoxton Paris) que l’on doit ces p’tits délices de sandwichs confectionnés dans les règles de l’art dans un pain ultra moelleux. Côté garnitures, les recettes capturent la crème des produits : bœuf wagyu maturé à point, saumon d’Ecosse, poulet fermier… Et aussi des déclinaisons sucrées, parfum sésame noir ou chocolat noisette. Stylé ! 3/5 rue des Quatre Vents, Paris 6. Sur place ou à emporter, de 12h à 22h du mardi au samedi.

Nichée au cœur de Cannes dans l’historique Villa Rocamare, ce nouveau temple du bien-être abrite un Spa de 1000 m² proposant via une équipe d’experts, des techniques de soins actuelles (Hydrafacial, Helight Pro, Icoone…), un espace fitness et un restaurant diététique. Cannes. 2, rue Brougham, Square Mistral. www.hotelbelleplage.fr

Installée au pied de Notre Dame de la Garde, la Bonne Mer c’est avant tout l’histoire de quatre amis passionnés par ce que la Méditerranée offre de meilleur : poissons, coquillages et crustacés. À la fois poissonnerie et restaurant, cette adresse propose de merveilleux plateaux de fruits de mer ainsi que les poissons de la pêche du jour cuisinés avec talent. Marseille 6e. 13, rue Fort du Sanctuaire Vauban. www.labonnemer.fr

Créés par le chef barman du palace monégasque afin d’aider à récolter des fonds pour Reforest’Action, une entreprise dont la mission est de préserver, restaurer et créer des forêts, les cocktails Rain Forest et Green Forest se découvrent au sein de l’élégant Lobby Bar de l’hôtel. Monaco. 4, avenue de la Madone. www.metropole.com

Niché au fond de la petite rue Florian à Cannes, le Mido a été décoré dans de charmants camaïeux de vert (Midori signifiant vert en japonais) par l’architecte d’intérieur Samy Chams. Invitant au voyage entre plusieurs continents, ce nouveau restaurant raffiné présente une cuisine gastronomique évoluant entre saveurs du Japon et de l’Amérique du Sud, élaborée par Christopher Brugnaux et la cheffe sushi Han Nguyen. Cannes. 5, rue Florian. www.lamomegroupe.com

Intimité et élégance décrivent dans un parfait équilibre stylistique, ce nouveau restaurant de 50 couverts dirigé par Pierre Baldelli. En cuisine, le Chef Stéphane Goudé sert une fine cuisine française et quelques plats internationaux. Cette adresse feutrée promet une expérience gastronomique mémorable. Monaco. 4, avenue de la Madone. (00 377 99 92 07 92)

Adresse confidentielle et emblématique de l’avenue Junot, l’enchanteur Hôtel Particulier s’est offert un nouveau décor sous la houlette de l’architecte Pierre Lacroix. Les 5 suites de cette noble bâtisse ont été entièrement redécorées affichant un supplément d’allure. Et au restaurant Le Grand Salon, c’est une nouvelle carte faisant honneur à une cuisine bourgeoise, réconfortante et gourmande qui régale les fins palais (foie gras du Périgord, sole meunière…). Mention spéciale pour le divin millefeuille vanillé. Hôtel Particulier, 23 avenue Junot, Paris 18 (01 53 41 81 40).

Quand le double étoilé Bruno Vergus supervise la carte d’un restaurant, l’adresse se hisse tout de suite dans le top des tables les plus désirables. Et voici Cavalieri, planté dans le chic 16ème arrondissement, qui fait aller sa joie de vivre et son amour des grandes tablées au fil d’un décor alliant le chic parisien aux couleurs du Sud. La cuisine portée par les frères Kevin et Christian Stradaioli est une ode au plaisir, aux produits frais et à la Méditerranée dans toute son amplitude. Une expérience joyeuse et sensorielle qui nous fait sentir bien loin de Paris... Cavalieri, 71 avenue Paul Doumer, Paris 16 (01 40 50 91 17). Ouvert 7j/7.

Après Saint-Germain-des-Prés et le Marais, La Maison du Mochi triple la mise en installant ses délicieuses pâtisseries asiatiques dans le 17ème arrondissement. On y retrouve les délicates créations qui ont fait le succès de la maison et en exclusivité le Mochi Sundae offrant un étonnant jeu de textures et de saveurs. Miam ! La maison du Mochi, 30 rue Legendre, Paris 17. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30 et le dimanche de 11h à 19h.

La nouvelle icône de Paris Society hissée au sommet de l’hôtel So/Paris, est sans nul doute l’adresse la plus aguicheuse de cette rentrée. Quinze étages au-dessus du sol, la vue tout simplement extraordinaire embrasse la ville, ses monuments et la Seine dans une perspective inédite. Sous le talent de Jordane Arrivetz de l’agence Notoire, l’atmosphère prend des allures cosmiques, se teinte d’accents psychédéliques et plonge les hôtes dans un enveloppant cocon épris de confort. Côté cuisine, on retrouve l’esprit brasserie chic à la parisienne chère à Paris Society avec une place d’honneur faite aux belles pièces de viande. Et un étage plus haut, à partir du jeudi soir, Bonnie ouvre les portes de son club vibrant au rythme électro-disco des années 60-70 : ambiance Studio 54 ! Bonnie, 10 rue Aggripa d’Aubigné, Paris 4 (01 78 90 74 74). Ouvert 7j/7.

Inscrire le donut dans une noblesse gastronomique, voilà le pari du chef pâtissier Raamin Samiyi, passé chez l’étoilé Pilgrim, qui a revu en élégance cette iconique pâtisserie américaine. Chez Momzi, les donuts sont réalisés sur place à partir des meilleurs ingrédients. La recette ? Une pâte à brioche au levain naturel légère comme un petit nuage, qui est plongée dans de l’huile de coco avant d’être glacée soigneusement à la main. A la carte, deux créations de saison et quatre intemporelles dont l’intense Mother of Yuzu et le voluptueux Mother of Bourbon fourré d’une crème pâtissière noisette et noix de cajou. Renversant. Momzi, 1 rue Cherubini, Paris 2e. Ouvert du mercredi au dimanche de 12h30 à 19h30

Érigé en 2021 sur les berges de la Siagne à Mandelieu, l’hôtel l’îlot du Golf offre une nouvelle identité à son restaurant : le K. Le Chef Raffaele Fontana orchestre la cuisine de cette adresse intimiste à fleur d’eau. Dans les assiettes, il affirme sa maîtrise des techniques de cuisson et son attachement pour le mariage des cultures. La carte nous fait voyager de continent en continent. Mandelieu-la-Napoule. 681, avenue de la mer. (04 22 46 19 04)

Ce nouveau refuge secret sis au cœur du parc national des Alpilles, à quelques minutes de Saint-Rémy-de-Provence, invite à une parenthèse en pleine nature. Abrité sur un terrain de 5 hectares, ce mas de 250 m² a conservé son charme d’antan. On s’y repose et on y savoure la cuisine créée avec les légumes du potager. www.lemasdecinqsous.fr

Témoin de l’âge d’or du Cap d’Antibes, le 1932 Hôtel & Spa - M Gallery renoue avec les riches heures de la French Riviera. Dans ses murs chargés d’histoire, l’architecte d’intérieur Laurent Maugoust et la directrice artistique Cécile Chenais livrent une interprétation contemporaine du style Art Déco. Ouvert toute l’année, ce nouvel hôtel abrite un élégant bar et un restaurant en roof top proposant des saveurs oscillant entre Espagne et Italie. Antibes. 5, avenue Saramartel. (04 92 93 54 54)

Christophe Schmitt, le Chef du Faventia - restaurant gastronomique du 5 étoiles Terre Blanche Spa Golf Resort - a revisité la mythique bouillabaisse provençale. Rouget de roche, Saint Pierre, encornet, soupe de poissons réduite et sabayon iodé sont les ingrédients de cette succulente et très esthétique bouillabaisse, plat vedette de cette saison. Tourrettes. 3 100 Route de Bagnols-en-Forêt. (04 94 39 90 00)

Orchestré par l’architecte Pierre-Yves Rochon, le projet de rénovation de l’Hôtel Martinez se poursuit. Un havre de paix végétal protégé des regards vient d’être dévoilé : l’Oasis du Martinez. Ce lieu de quiétude accueille toutes les activités régénérantes pour prendre soin de soi : spa Carita, fitness, bassin de nage et l’Oasis Bar qui propose de nombreux « healthy drinks » tonifiants, détoxifiants ou régénérants. Cannes. 73, boulevard de la Croisette. (04 93 90 12 34)