Bonnes adresses

Luxueuses, envoûtantes, réjouissantes, réconfortantes, notre sélection d’adresses déploie un éventail de plaisirs et autant d’envies. Des incontournables aux bonnes surprises, de nouvelles aventures à vivre, à s’offrir, à partager.



Avec son emplacement idéal à l’entrée du Cours Saleya à deux pas de la plage, Bocca est l’adresse gourmande et festive de l’été niçois. Au menu, une équation ultra prometteuse : cocktails créatifs, belles assiettes de partage, rooftop verdoyant et ambiance musicale toujours joyeuse ! En bouche ? Une cuisine méditerranéenne sans frontière. Bocca Nissa, 3 rue Saint-François de Paule, Nice. www.boccanissa.com

Le célèbre restaurant péruvien du 15 avenue Montaigne à Paris vient de lever le voile sur sa nouvelle adresse au cœur de Saint-Tropez. À quelques pas du port, on y déguste des plats hautement créatifs et exotiques ainsi que d’éclatants cocktails dans un décor de pierres apparentes généreusement végétalisé. Manko, 3 rue des Tisserands, Saint-Tropez.

Proposant une cuisine lumineuse et moderne servie face à la mer dans un décor imaginé par Pierre-Yves Rochon où se marient bois laqués et cuir tendu, le Chef doublement étoilé Andrea Berton revient à l’hôtel de Paris à Monaco jusqu’au 22 août. Il offre un voyage mixant le meilleur de ses expériences à Milan, Florence et Londres. Hôtel de Paris, place du casino, Monaco (00 377 98 06 30 00)

Avant d’ouvrir sa résidence principale à Paris en septembre, Gigi prend ses quartiers d’été sur la célèbre plage de Pampelonne à Ramatuelle. Dissimulée sous la pinède, cette plage restaurant est un véritable lieu de vie offrant une multitude d’espaces pour se reposer et partager : piscine, tentes privatisables, pool bar, espaces bien-être, boutique, kids club... Dans l’assiette Gigi met à l’honneur une cuisine solaire alliant les classiques de la cuisine italienne et les plats méditerranéens incontournables. Gigi, 1050 Chemin des Barraques, Ramatuelle. www.gigi-restaurant.com

Le légendaire hôtel Cipriani vient d’inaugurer son restaurant italien à Saint-Tropez. Lové entre la place des Lices et l’iconique port, ce jardin-restaurant bordé par les plus belles façades des hôtels particuliers fait la part belle à la cuisine vénitienne : assortiments d’antipasti, bella burrata, salade de homard, d’artichauts, carpaccio, pâtes fraîches maison, fritto misto... Cipriani, 15 rue François Sibilli, Saint-Tropez. www.ciprianisttropez.com

Les as du cocktail Benjamin Chiche et Clément Faure ont uni leur talent avec Kobi Villot, chef israëlo-marocain (fondateur de Tavline) pour créer Magniv. Autour d’un bar magistral et du spectacle de sa cuisine, cette table propose des assiettes inspirées : jeu de texture, assaisonnements contrastés et goûts francs, chaque plat enchante et convainc. En prime, un club-bar au -1 pour prolonger la soirée, savourer les cocktails grisants de la maison et se balancer au son des DJ set. Yeah ! Magniv, 37 bis rue du Sentier, Paris 2. www.magnivrestaurant.fr

Sortie tout droit de l’imagination foodporn du chef Julien Abourmad, cette première collection de terribles esquimaux dévoile trois recettes 100% maison. Le 1er mélange une crème glacée à la vanille de Madagascar surmontée d’un caramel signature coulant et de généreux morceaux de cookie dough, le tout enrobé de chocolat au lait. Le 2e fait honneur au praliné tandis que le petit dernier mixe la framboise, le chocolat blanc et du charbon végétal. Irrésistible. The French Bastards, 61 rue Oberkampf, Paris 11 et 181 rue Saint-Denis, Paris 2.

Le chef Manoj Sharma passé derrière les fourneaux des plus grands restaurants londoniens et auprès d’Akrame Benallal, fait honneur à la cuisine indienne à cette 1ère adresse qui oublie les clichés et réveille le genre en élégance. Une adresse stylée qui affiche un décor vibrant sous la couleur, installe la cuisine au milieu de la salle, déroule un bar boisé et fait savourer des assiettes raffinées éprises de saveurs et d’épices. Comme un voyage... Jugaad, 16 rue Favart, Paris 2. www.jugaad.paris

Après avoir fait appel à l’agence Mur-Mur et à Dorothée Meilichzon pour deux de ses adresses, Mickael Benichou, le créateur des boulangeries Liberté a donné carte blanche à l’architecte d’intérieur Emmanuelle Simon pour imaginer ce nouveau lieu. Dans cet espace on retrouve une sophistication épurée, savant équilibre entre les matériaux, les volumes et les jeux de lumière. La présence affirmée de bois massif, l’utilisation de la céramique japonaise et la création d’arches voluptueuses confèrent à ce lieu une élégance subtile en parfait accord avec le quartier. Ou quand le bon rencontre le beau. Boulangerie Liberté, 48 rue Saint-Dominique, Paris 7. www.liberte-paris.com

Cet ancien cabaret au décor 1900 modernisé par Franck Maillot, figure de la nuit parisienne, accueille derrière ses fourneaux le chef Mathieu Poirier (ex Pré Catelan et Royal Monceau) qui signe une cuisine bistronomique appliquée faisant la part belle aux produits de saison. La nouveauté ? Une formule apéro qui s’éprend de petites assiettes aguichantes à partager : houmous de betterave, caviar d’aubergine, rillettes de poisson, fromages fondants et charcuterie tendre. La Belle Epoque, 36 rue des Petits-Champs, Paris 2. www.labelleepoqueparis.fr

Depuis le 1er juillet, il est à nouveau possible de dîner du jeudi au dimanche au Train Bleu, le restaurant emblématique du Casino de Monte-Carlo. Le Chef Thierry Saez-Manzanares y prépare une cuisine aux saveurs ensoleillées servie dans une somptueuse atmosphère évoquant un wagon restaurant chic Belle Epoque. Monaco. Place du Casino. montecarlosbm.com

Après les Belles Canailles et Loup Bar, L’Hôtel Les Roches Blanches inaugure son nouveau restaurant terrasse : Rocco ! Hommage au film culte de Visconti Rocco et ses frères, cette table est dirigée par le Chef Alexandre Auger qui a passé dix années aux côtés de Yannick Alléno au Meurice à Paris. Au cœur d’un décor bohème chic en bord de mer on se régale d’une cuisine aux airs de vacances qui célèbre toutes les cultures de la Méditerranée. Cassis. 9, avenue des Calanques. roches-blanches-cassis.com

Après le succès du Piaf Paris niché au cœur du chic 8ème arrondissement, l’oiseau festif prend son envol et s’installe le temps d’un été à Saint-Tropez sur la mythique plage de Pampelonne. Les banquettes rouges, les chandelles et le pianiste : tout le monde est là ! Et toujours la même philosophie : danser jusqu’au bout de la nuit. Le Piaf, Stefano Forever, chemin de Matarane, les Tamaris, Ramatuelle. (04 22 40 00 38).

Déjà à la tête de son restaurant étoilé La Scène à Paris et sa maison de cuisine MAM, la Chef Stéphanie Le Quellec prend ses quartiers d’été sur la Croisette à Cannes sur la plage du Grand Hôtel. Elle a pensé pour la belle saison, une carte de partage mettant à l’honneur la pêche locale et les trouvailles végétales azuréennes. Cannes. 45, boulevard de la Croisette.

Lovée dans l’élégante cour intérieure de Beaupassage, la terrasse de Coya s’est transformée en un écrin intensément fleuri. Pour cet été 2021, la nouvelle carte inspirée de la cuisine Nikkei et Chifa déroule des plats raffinés, sains et colorés : ceviche végétarien, ensalada de tomates, empanadas au poulet, bao de cerdo… Et pour la soif et le fun des cocktails doucement enivrants à siroter dès 18h dans le Jardin de Coya et au Pisco Bar. Coya Paris, 83-85 rue du Bac, Paris 7 (01 43 22 00 65).

Un kiosque-resto entièrement dédié aux délices faits maison, bons et de saison, 240 places assises en terrasse les pieds dans l’herbe, le tout animé quotidiennement par des cours de yoga, des rencontres littéraires ou des talks en public : voilà le programme de ce nouveau et enchanteur Petit Plisson qui révolutionne la vie au jardin. A savourer du petit-déjeuner au dîner en écoutant les oiseaux en ne laissant pas passer les supers gaufres faites minute et les glaces artisanales. Un vrai art de vivre ! Petit Plisson, Jardin des Tuileries, Kiosque Nord, entre l’allée de Diane et l’allée centrale, Paris 1er.

Dix ans après l’ouverture du Mandarin Oriental Paris, le Chef Thierry Marx a intégralement remanié la carte du restaurant Camélia en puisant son inspiration dans l’atmosphère dynamique des marchés parisiens. Plus qu’un restaurant de palace, le Camélia propose une signature de cuisine à part entière en mettant à l’honneur les produits issus des plus beaux terroirs français à l’image des pommes de terre de Noirmoutier, de la daurade royale des Hauts de France, de la cerise noire du Pays Basque, de la poulette de Mayenne et des tomates du Lot et Garonne. Paris 1er. Mandarin Oriental. 251, rue Saint-Honoré. Mandarinoriental.com

Moma Group a invité Dumbo sur l’un des plus beaux parvis de Paris, celui du Palais de Tokyo pour lui offrir 300 m2 de terrasse face à Tour Eiffel. Sans nul doute le spot le plus cool de l’été où l’on peut se délecter entre autres de l’inégalable classic cheeseburger de Dumbo mais aussi de leur ice cream sandwiches, nouveautés glacées affriolantes ! Jusqu’à fin septembre, Dumbo Park, Musée d’Art Moderne de Paris, Avenue de New York, Paris 16 (ouvert tous les jours de 11h à 1h).

Terrasse XL ambiance guinguette pour profiter des bords de Seine et rooftop vibrant pour les soirées d’été avec programmation musicale éclectique et cocktails explosifs : bienvenu au Flow ! Ici on savoure tous les plaisirs de la vie : on mange, on danse et on peut aussi lézarder en contemplant le ciel de Paris et la sublime vue sur le Pont Alexandre III. Flow Paris, 4 Port des Invalides, Paris 7 (01 44 05 39 50).

Si vous recherchez des expériences œno-gastronomiques singulières, rendez-vous à la table Dom Pérignon dressée au cœur du célèbre club Nikki Beach Saint-Tropez. Ce salon expérimental, adaptables aux désirs de chacun, propose des dégustations à travers une table d’hôtes faisant face à la cave signée Nicolas Francart, renfermant des crus d’exception allant du Dom Pérignon Vintage au Mathusalem Dom Pérignon Rosé Gold. Guidés par un sommelier, les convives choisissent parmi une sélection de bouchées spécialement créées pour révéler le meilleur des arômes à la dégustation. Sur réservations. Nikki Beach, 1093 Chemin de l’Epi, Ramatuelle. (04 94 79 82 04)