Ferrari 296 GTB
Ferrari 296 GTB
scroolDot

Ferrari 296 GTB

Véritable révolution pour la marque au cheval cabré, la 296 GTB embarque le nouveau moteur V6 à 120°, couplé à un moteur électrique rechargeable, déployant au total 890 chevaux. De quoi satisfaire les aficionados dans leur quête de performance.


La structure du moteur 6 cylindres disposés selon un angle à 120° permet d’augmenter la compacité, d’abaisser le centre de gravité et de réduire la masse. Les performances du véhicule reposent justement sur cette optimisation parfaite des volumes et une conciliation fine de la technologie et de l’esthétique. La 296 GTB est maniable à souhait, offrant des comportements efficients en freinage et un plaisir de conduite rare. L’arrière rompt clairement avec les coupés Ferrari, marquant une discontinuité entre le toit et le capot, typique des Spider. L’aile dépasse le toit et se prolonge par deux ailerons latéraux. La silhouette est épurée. Une simplicité élégante sur laquelle avait aussi surfé La Roma. En tout électrique, la belle atteint 135 km/h. En mode hybride, le moteur à combustion n’est sollicité que si des performances élevées sont exigées par le conducteur. Le bolide peut ainsi flirter avec les 330 km/h en pointe et abattre le 0-100 km/h en 2,9 secondes. L’habitacle de la voiture s’articule autour de l’interface numérique initiée par la SF90 Stradale, sans pour autant renoncer au raffinement du design. La ligne d’échappement permet aux accélérations de se rapprocher des sonorités d’un V12. Les happy few pourront jeter leur dévolu sur la performante berlinette moyennant 269.000 €.


Ecrit par
Laetitia Rossi