Un printemps à Tokyo

La capitale nippone, véritable mégalopole futuriste abrite, outre les gratte-ciel des quartiers verticaux de Shinjuku, Roppongi ou Shiodome, un étonnant réseau de ruelles, jardins, boutiques traditionnelles et maisonnettes discrètes. Un univers magnétique.

Composée de 23 arrondissements, l’ancienne Edo érigée au bord de la baie d’Honshu, abrite 13 millions d’habitants. Concentrant les pouvoirs politique, culturel et économique du pays, Tokyo a su conserver sa facette traditionnelle tout en déployant un engouement décomplexé pour les nouvelles tendances. Offrant une variété de paysages extrêmement variés, elle accueille des réalisations architecturales d’avant garde aux façades étincelantes tout en prenant soin d’entretenir les fragments de sa culture ancestrale. Capitale gastronomique, Tokyo abrite près de 300 établissements étoilés. Le nombre d’étoiles attribuées dépasse celui de toutes les autres villes du monde : reflet de la qualité de l’art de vivre qui règne au sein de cette ville souvent anticonformiste, boostée par une énergie hallucinante. Par Radia Amar

Les bonnes Tables :

Higashi-Yama

À l’ouest de Shibuya, cette adresse confidentielle étoilée séduit les initiés aussi bien pour le design des lieux que pour sa cuisine japonaise traditionnelle extrêmement raffinée. www.higashiyama-tokyo.jp

Kanesaka

Ce petit restaurant en sous-sol situé au cœur de Ginza dispose seulement d’une vingtaine de couverts. Il est réputé pour ses sushis exceptionnels d’une délicatesse inouïe. www.sushi-kanesaka.com

Esaki

Triplement étoilé par le Guide Michelin, ce restaurant propose une cuisine basée sur les légumes à déguster dans un décor minimaliste. www.aoyamaesaki.net