Villaret Immobilier, une troisième agence

Créée en 1996 par les frères Vincent et François-Régis Moussion, Villaret Immobilier implantée dans le Marais, prévoit l’ouverture d’une nouvelle agence en avril. Déjà présent dans le quartier de Bastille depuis 15 ans, Villaret Immobilier va s’installer dans quelques semaines face au marché d’Aligre, quartier effervescent qui suscite un intérêt grandissant auprès des parisiens. Entretien.

En duo avec son frère François-Régis, Vincent Moussion a fondé en 1996 Villaret Immobilier avec la volonté de promouvoir des biens coup de cœur à l’identité forte et d’offrir avec son équipe un accompagnement de qualité.

En duo avec son frère François-Régis, Vincent Moussion a fondé en 1996 Villaret Immobilier avec la volonté de promouvoir des biens coup de cœur à l’identité forte et d’offrir avec son équipe un accompagnement de qualité.

Situé à proximité de l’effervescente rue de Charonne dans l’enceinte d’un bel immeuble ancien, ce loft aux allures de maison se déploie sur deux étages et s’ouvre sur un magnifique patio. Sur 173 m2, il dispose d’un espace dînatoire avec cuisine ouverte, d’une grande pièce de réception avec cheminée et de 3 chambres dont une suite parentale. 1.990.000 €.

Situé rue de Charenton au 2e étage avec ascenseur, cet ancien atelier transformé en appartement familial accueille sur 122 m2, une très belle pièce de vie composée d’un salon, séjour et d’une cuisine US avec sa buanderie, un espace TV et bibliothèque et 4 chambres dont une suite parentale. Deux caves. Vendu à 1.320.000 €

Portés par la passion du beau et férus d’art contemporain, Vincent et François-Régis Moussion ont depuis plus de vingt ans imprimés leur patte dans l’immobilier parisien. Cette petite entreprise familiale comptant à ce jour deux agences et une antenne franchisée à Saint-Paul, prévoit de s’agrandir en avril avec l’ouverture d’une nouvelle agence située dans le 12e arrondissement : « Cette implantation face au marché d’Aligre, le marché le plus ancien de Paris, est un choix stratégique correspondant à un engouement prononcé pour ce quartier en plein développement, de plus en plus plébiscité par les acquéreurs parisiens qui ont du mal à trouver des appartements dans l’hyper centre de la capitale. On trouve ici une grande diversité architecturale avec d’un côté de très beaux appartements haussmanniens et de l’autre, notamment autour du Faubourg Saint-Antoine, d’anciens ateliers transformés en habitation. La fourchette de prix dans ces quartiers se situe entre 10.000 et 13.000 € /m2. Grâce à l’arrivée de nouveaux restaurants de qualité et de boutiques de jeunes créateurs, le paysage du 12e arrondissement est en train de se modifier et ressemble beaucoup au Marais d’il y a vingt ans », explique Vincent Moussion. Sur le marché parisien, il précise : « Les arrondissements hyper centraux de Paris sont engorgés et les biens à la vente se font de plus en plus rares. En ce début d’année 2019, on continue à avoir des prix soutenus et une demande forte de la part des acheteurs. Les acquéreurs sont prêts à payer le prix fort mais seulement pour des biens de qualité. A noter également, le retour d’un grand nombre de français expatriés en raison du phénomène Brexit ».

Villaret Immobilier, 97 rue Vieille du Temple, Paris 3 (01 42 78 17 78) - 12 rue Théophile Roussel, Paris 12 (01 53 44 74 74) - 19 rue de Cotte, Paris 12 - www.villaret-immobilier.com

Par Sandra Serpero