Saint-Paul-de-Vence et La Colle-sur-Loup
Saint-Paul-de-Vence et La Colle-sur-Loup
scroolDot

Saint-Paul-de-Vence et La Colle-sur-Loup

Situés au centre des Alpes-Maritimes, à 15 mn de l’aéroport international Nice Côte d’Azur et à quelques kilomètres seulement des grandes villes azuréennes et du littoral méditerranéen, les villages bucoliques de Saint-Paul et de La Colle réunissent de nombreux adeptes.


Le site médiéval de Saint-Paul, édifié entre les Xe et XIIe siècles se dresse sur un éperon rocheux, abritant près de 3500 habitants à l’année. La destination est prisée par les touristes tant pour ses remparts érigés sous François Ier, ses ruelles pavées et ses galeries d’art que pour sa place centrale emblématique et la non moins célèbre Fondation Maeght. La commune limitrophe, La Colle-sur-Loup, 7900 âmes, arbore une nature luxuriante. Nice et Grasse s’animent à 18 km, Antibes et Cannes, à 25 km. A l’unanimité, ses pensionnaires lui reconnaissent la douceur d’y vivre en famille.

« L’heure est clairement à la reprise : par rapport au précédent exercice, le volume comme le nombre de transactions orchestrées par l’agence a doublé. Si les Britanni­ques, face à la baisse de leur monnaie et à la pers­pective désormais tangible du Brexit, et les Américains, freinés par un réflexe sécuritaire encore prégnant, se font rares, les Européens du Nord et les Français, Parisiens ou expatriés, témoignent d’un bel engouement », précise Michael Deckers de Capital Immobilier. Tous apprécient la situation centrale dans le département et la proximité des axes autoroutiers et de l’aéroport comme des bassins d’emplois de Sophia-Antipolis, Nice et Monaco. Qu’ils soient des actifs locaux ou des étrangers en quête d’un pied-à-terre, les uns investissent entre 150.000 et 300.000 €, du studio de 25 m2 à la maison de village de 70 m2. Les autres, majoritairement français cette année, déboursent de1,5 M € - la somme requise pour une maison de quatre suites sur une parcelle de 1500 m2 avec piscine dans le secteur plus densément peuplé du bas de la colline saint-pauloise - à 2,5 M € - exigés pour une bâtisse de six chambres, potentiellement à remettre au goût du jour, sur un terrain de 2500 m2. Entre 800.000 et 1,2 M €, les biens disponibles en stock se révèlent peu nombreux.

bienDexception
Cette bastide de luxe renferme 750 m2 (onze chambres et neuf salles de bains réparties entre la maison principale et le pavillon d’invités qui dispose de sa propre piscine) sur un terrain de 5000 m2 à quelques minutes du village médiéval de La Colle-sur-Loup. 9,9 M €. Côte d’Azur Sotheby’s International Realty (04 92 92 12 88).

bienDexception
Cette maison des Hauts de Saint-Paul, revisitée par Robert Dallas, offre 650 m2 (neuf suites), une vue sur la Grande Bleue et deux piscine au sein d’un parc paysager de 7155 m2. 7,5 M €. Savills (04 93 87 41 15).

bienDexception
Cette villa de Saint-Paul- de-Vence bénéficiant d’une vue panoramique sur la mer et les montagnes arbore un magnifique séjour, une salle à manger et quatre suites sur une parcelle en restanques de 2800 m2, également agrémentée d’une maison de gardiens et d’un pool-house avec piscine. 2.350.000 €. Capital Immobilier (04 93 59 72 72).

Peter Illovsky de Côte d’Azur Sotheby’s International Realty note, également, une embellie sur le marché de 1,5 à 3 M € et un coup d’arrêt à compter de 5 M €, un segment qui rentre en concurrence avec les caps ou la ville de Cannes. « Le Jardin des Arts » est un programme neuf de trois bâtiments de deux niveaux chacun, sous les remparts, non loin de la place principale de Saint-Paul. A environ 12.000 €/ m2, les appartements développent des surfaces supérieures à 100 m2, accueillent des cuisines de prestige et s’ouvrent sur de généreuses terrasses orientées sur le littoral méditerranéen. Certains acquièrent parfois deux lots pour les réunir. La clientèle internationale plébiscite l’adresse bucolique et chic, cet arrière-pays qui promet à la fois calme et confidentialité, non loin du centre commercial lifestyle de Polygone Riviera, ses domaines privés et ses vues sur la Grande Bleue. Le seul regret du professionnel tient au manque d’hôtels de luxe in situ, véritables vecteurs d’aura.

« Le client type de Saint-Paul-de-Vence, La Colle-sur-Loup, mais aussi de Vence et de Tourrettes-sur-Loup est un Européen du Nord ou résident monégasque. Il recherche l’authenticité, les jardins paysagers, les expositions sud ou sud-ouest, les vues mer et les constructions certes provençales, mais largement ouvertes sur l’extérieur », selon Alex Balkin, directeur général de Savills. « L’architecte Robert Dallas, a anticipé, dès 1980, ce besoin de pièces à vivre interconnectées et pensées d’un seul tenant avec la terrasse couverte, l’espace piscine et le pool-house. L’acquéreur privilégie la proximité de l’aéroport et des axes autoroutiers et cible généralement quatre à cinq chambres avec salles de bains attenantes et de grands espaces intérieurs et extérieurs afin de conserver sa tranquillité. Il se montre sensible à la qualité des matériaux et des finitions, n’a ni le temps ni l’envie d’entreprendre des travaux et veille à la cohérence du rapport qualité/prix. Agé de quarante à cinquante-cinq ans, il est attaché à l’intégration paysagère et féru de bonnes tables. » Parmi les dernières transactions, Alex Balkin évoque une propriété dans le select domaine fermé des Hauts de Saint-Paul orientée sur la Méditerranée, 500 m2 habitables sur 4000 m2, partie à environ 4,5 M €. A Tourrettes-sur-Loup, les biens dépassent rarement 2 M €, alors qu’ils débutent à ce prix à Saint-Paul-de-Vence pour d’une surface de 250 m2 et un beau jardin de 2000 m2 avec vue mer. Le choix de ces villages est en réalité celui d’un style de vie.


Ecrit par
Laetitia Rossi