Propriétés Parisiennes Sotheby's Realty
Propriétés Parisiennes Sotheby's Realty
scroolDot

Propriétés Parisiennes Sotheby's Realty

La célèbre maison de vente aux enchères Sotheby’s offre depuis 2005 son expertise dans la vente et la location d’appartements et dispose de deux agences à Paris, l’une située rive droite et l’autre rive gauche. Orchestrée en duo par Fabrice Le Ruyet et Pascal Constans, l’agence Sotheby’s International Realty a fait de son réseau mondial son principal atout. Rencontre.


Affichant plus de 30 ans d’expérience dans l’immobilier, Fabrice Le Ruyet est depuis 2005 aux commandes des deux agences parisiennes de Sotheby’s International Realty. La force de Sotheby’s est incontestablement son vaste réseau qui compte plus de 800 agences dans le monde offrant une visibilité remarquable à sa clientèle. Véhiculant une image de prestige, le groupe opère une sélection minutieuse dans les biens qu’elle propose : « Notre politique est de sélectionner des biens de qualité qui ne comptent aucun défaut majeur, peu importe la surface. Du studio à l’hôtel particulier, notre objectif est de coller au plus près des prix du marché pour assurer de la fluidité dans nos transactions», explique Fabrice Le Ruyet. Du côté de la clientèle, le spécialiste souligne une évolution notable, conséquence des évènements qui ont touché la France « Pendant 10 ans, notre clientèle comptait 50% de Français et 50% d’étrangers. Depuis 1 an et demi, la clientèle française s’est positionnée en leader sur le marché parisien même sur des transactions qui affichent des prix forts. L’état d’urgence n’a pas favorisé le retour des étrangers, des Américains surtout qui ne sont plus couverts par leur assurance lors de leurs déplacements. La clientèle du Moyen-Orient reste quant à elle présente ». L’avenir du marché parisien ? « Depuis Napoléon III, le marché parisien a des cycles de 10 ans. 2017, année électorale, sera probablement assez déterminante sur son évolution, soit elle accentuera la hausse des prix, soit elle les stabilisera ».


Ecrit par
Sandra Serpero