Paris : Où en est le marché ? scroolDot

Paris : Où en est le marché ?

Fondateur du Groupe Paris Seine, créé en 1995 en duo avec Michel Kessler, Frédéric Jaubert décrit un marché parisien en demi-teinte qui atteste à nouveau d’un certain engouement notamment de la part des étrangers mais qui reste encore fragile et accuse le coup d’une année 2023 touchée de plein fouet par la crise. Entretien.


Quand on demande à Frédéric Jaubert comment il va, il répond :

« Je vais bien, j’aime beaucoup les périodes de crise ! Les gens sont à l’écoute pendant ces temps particuliers et nous faisons un vrai travail d’analyse. Nous avons sur ce point une excellente réputation dans nos agences, nous ne faisons pas de surestimation, on dit le vrai et on avance dans la confiance avec notre clientèle ».

bienDexception
Après un début de carrière dans la communication et la finance, Frédéric Jaubert se dirige vers l’immobilier et fonde en duo avec Michel Kessler, le groupe Paris Seine qui compte à ce jour cinq agences à Paris dont trois situées dans le 6ème arrondissement. Paris Seine, 59 rue du Cherche-Midi, Paris 6. (01 45 44 66 00). www.paris-seine-immobilier.com
Après un début de carrière dans la communication et la finance, Frédéric Jaubert se dirige vers l’immobilier et fonde en duo avec Michel Kessler, le groupe Paris Seine qui compte à ce jour cinq agences à Paris dont trois situées dans le 6ème arrondissement. Paris Seine, 59 rue du Cherche-Midi, Paris 6. (01 45 44 66 00). www.paris-seine-immobilier.com
bienDexception
Situé à proximité du Champ de Mars et des quais de Seine, ce luxueux appartement de 41 m2, profite d’une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Meublé avec goût et alliant la modernité au charme de l’ancien, il accueille un séjour avec une cuisine ouverte entièrement équipée et une chambre avec douche et baignoire. 895.000 €.
Situé à proximité du Champ de Mars et des quais de Seine, ce luxueux appartement de 41 m2, profite d’une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Meublé avec goût et alliant la modernité au charme de l’ancien, il accueille un séjour avec une cuisine ouverte entièrement équipée et une chambre avec douche et baignoire. 895.000 €.
bienDexception
Situé à proximité du Champ de Mars et des quais de Seine, ce luxueux appartement de 41 m2, profite d’une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Meublé avec goût et alliant la modernité au charme de l’ancien, il accueille un séjour avec une cuisine ouverte entièrement équipée et une chambre avec douche et baignoire. 895.000 €.
Situé à proximité du Champ de Mars et des quais de Seine, ce luxueux appartement de 41 m2, profite d’une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Meublé avec goût et alliant la modernité au charme de l’ancien, il accueille un séjour avec une cuisine ouverte entièrement équipée et une chambre avec douche et baignoire. 895.000 €.
bienDexception
Idéalement situé dans le 6ème, proche du Bon Marché et de la rue du Cherche-Midi, ce bel appartement de 75 m2 situé au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien de standing, est doté d’une sublime verrière et d’une grande hauteur sous plafond. Il comprend un grand séjour/salle à manger, une cuisine indépendante équipée, une chambre et un grand bureau. Vendu 1.020.000 €.
Idéalement situé dans le 6ème, proche du Bon Marché et de la rue du Cherche-Midi, ce bel appartement de 75 m2 situé au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien de standing, est doté d’une sublime verrière et d’une grande hauteur sous plafond. Il comprend un grand séjour/salle à manger, une cuisine indépendante équipée, une chambre et un grand bureau. Vendu 1.020.000 €.
bienDexception
Idéalement situé dans le 6ème, proche du Bon Marché et de la rue du Cherche-Midi, ce bel appartement de 75 m2 situé au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien de standing, est doté d’une sublime verrière et d’une grande hauteur sous plafond. Il comprend un grand séjour/salle à manger, une cuisine indépendante équipée, une chambre et un grand bureau. Vendu 1.020.000 €.
Idéalement situé dans le 6ème, proche du Bon Marché et de la rue du Cherche-Midi, ce bel appartement de 75 m2 situé au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien de standing, est doté d’une sublime verrière et d’une grande hauteur sous plafond. Il comprend un grand séjour/salle à manger, une cuisine indépendante équipée, une chambre et un grand bureau. Vendu 1.020.000 €.
bienDexception
Situé à proximité du Bon Marché, dans un immeuble de haut standing, ce très bel appartement traversant de 150 m2, donne sur une rue calme et une cour. Il dispose d’un grand séjour, d’une salle à manger, d’une cuisine et de 3 ou 4 chambres. Une cave et une pièce de service complètent ce bien. Vendu 2.245.000 €.
Situé à proximité du Bon Marché, dans un immeuble de haut standing, ce très bel appartement traversant de 150 m2, donne sur une rue calme et une cour. Il dispose d’un grand séjour, d’une salle à manger, d’une cuisine et de 3 ou 4 chambres. Une cave et une pièce de service complètent ce bien. Vendu 2.245.000 €.

Depuis 2 ans, le flot de mauvaises nouvelles qui afflue de toute part a fortement entamé la confiance des acquéreurs et vendeurs : « Même si les taux d’intérêts se stabilisent aujourd’hui, ils sont à un niveau élevé : 4% à ce jour contre 1% il y a 2 ans. Cette poussée fulgurante a mis un coup de frein sur le marché et a figé les acquéreurs. Aujourd’hui les taux sont hauts mais stables et permettent à nouveau de se projeter, mais tout le monde se sent un peu perdu. Les prix ont baissé mais uniquement sur les appartements à défauts et aux mauvais DPE. Les diagnostics sont très pénalisants et contraignants à mettre en place. Quand il faut isoler les murs intérieurs dans un appartement parisien, il faut souvent casser les moulures et refaire entièrement l’électricité. Cela a un coût et les propriétaires reculent. Quant aux étrangers, ils n’ont pas envie de s’embêter avec des travaux donc ils vont payer plus cher pour des appartements clé en main », explique Frédéric Jaubert.

Et le bilan des ventes chez Paris Seine ?

« Nous vendons plus que l’année dernière mais à des prix ajustés et le plus souvent à des personnes qui financent comptant. Les plus touchés restent ceux qui ont besoin d’un financement important. Quant à ceux qui ont acheté à 1%, ils ne veulent pas vendre pour le moment. Il y a aussi une vraie crise sur la location. L’encadrement des loyers est une fausse bonne idée. On devrait peut-être assouplir les contraintes pour que les propriétaires acceptent de louer à nouveau ». Une bonne nouvelle au milieu de tout ça ?

« Le retour des étrangers à Paris, beaucoup d’américains, d’asiatiques mais aussi des brésiliens et des libanais qui viennent s’offrir leur rêve parisien en télétravaillant pendant 1 an dans la capitale. Prochaine deadline après les JO qui, si tout se passe bien, devraient redonner des couleurs au marché », conclut le spécialiste.


Ecrit par
Sandra Serpero - 29 mai 2024