Michaël Zingraf Christie’s, deux générations, une passion
Michaël Zingraf Christie’s, deux générations, une passion
scroolDot

Michaël Zingraf Christie’s, deux générations, une passion

Si Michaël Zingraf, le père, fonde une agence éponyme sur La Croisette à Cannes en 1977, Heathcliff, le fils revient sur plus de 40 ans de success story familial, montrant avec élégance que, la construction entrepreneuriale peut aussi être une belle histoire de famille.


Tout démarre par un coup de foudre, lorsque Michaël Zingraf, d’origine germanique, découvre le littoral méditerranéen. Une région ensoleillée, dont il vendra les plus belles propriétés. En 2001, Heathcliff, alors âgé de 20 ans, rejoint l’aventure tandis que le nom de Zingraf rayonne déjà dans la Cité des Festivals, à Mougins, à Saint-Paul de Vence et à Saint-Tropez. « Six mois durant, je porte le cartable de mon père et fais les photocopies », s’amuse-t-il. « Mais surtout j’observe, j’apprends. Je vends un premier appartement, puis un bien plus généreux, une villa, plusieurs... Je passe par tous les services. Et surtout j’apprécie les rencontres, la qualité des échanges et le métier d’agent immobilier ». Près de deux décennies passent et les chiffres donnent le vertige : 19 agences, plus de 80 collaborateurs, un chiffre d’affaires de plus de 14 M €, 2.000 biens à la location et à la vente entre 1 et 350 M €. L’affiliation au réseau Christie’s International Real Estate pour la région Provence-Alpes Côte d’Azur, obtenue en 2012, n’est pas étrangère à ce développement exponentiel. Les clés du succès ? Un marketing dynamique, un virage 2.0 pris au bon moment, un service élargi au financement et à la gestion patrimoniale, le développement en licence de marque, sans oublier, le management ! « Nous sommes une grande famille. Nous privilégions le lien humain, favorisons les synergies et encourageons la méritocratie. L’adhésion au projet collectif passe par l’épanouissement personnel », précise Heathcliff. Avant de conclure : « L’objectif pour 2028 c’est 50 bureaux ». « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles », Heathcliff semble avoir fait sien l’adage d’Oscar Wilde. Pour l’heure pas question d’échec. En témoigne la vente ultra récente de la seule propriété privée de l’île Sainte-Marguerite, « Le Grand Jardin », un somptueux domaine d’environ 1,3 hectares et une surface habitable de 1200 m2 avec 17 suites. Si le site a accueilli d’illustres pensionnaires par le passé, dont Louis XIV et le Cardinal Richelieu qui a orchestré la construction des murs d’enceinte, il se muera en résidence privée digne des plus grand palaces dans les prochains mois.

Michaël Zingraf Christie’s International Real Estate (04 93 39 77 77). www.michaelzingraf.com

bienDexception
Père et fils regardent dans la même direction.

bienDexception
« Le Grand Jardin », la seule propriété privée des Iles de Lérins - 1200 m2 sur une parcelle close de mur de 1,3 hectares - vient juste de trouver preneur.

bienDexception
JF Kennedy appréciait les étés au sein de cette majestueuse propriété - 1000 m2 habitables sur un terrain de 18 hectares.


Ecrit par
Laetitia Rossi