La Côte Basque tire son épingle du jeu ! scroolDot

La Côte Basque tire son épingle du jeu !

Malgré un cumul de contraintes et un contexte économique perturbé, le marché immobilier de prestige sur la Côte Basque affiche une belle dynamique et conserve des prix forts. Le point avec Philippe Thomine-Desmazures directeur des agences Barnes Biarritz, Hossegor et Saint Jean-de-Luz.


La donne a changé !

« Depuis 14 ans que je fais ce métier, une règle est immuable : le marché immobilier de la résidence secondaire est lié à la santé du marché parisien. Mais depuis un an, j’observe que ce n’est plus le cas. En effet, en parallèle d’un marché parisien en souffrance, le marché de la résidence secondaire sur la Côte basque se porte bien. Les raisons ? Peut-être un reliquat des réflexions post-covid mais également un contexte économique qui autorise les personnes aisées, moins affectées par la hausse des taux d’intérêt, à aller jusqu’au bout de leur projet. A l’inverse, pour ceux qui ont besoin de passer par la case emprunt, un certain attentisme s’est installé », explique Philippe Thomine-Desmazures.

bienDexception
Après 10 ans dans le conseil et le marketing à Paris et en Suisse, Philippe Thomine-Desmazures rejoint le sud-ouest en 2010 et créé l’agence Barnes Biarritz. En 2017 et 2018, deux autres antennes voient le jour l’une à Saint-Jean-de-Luz, l’autre à Hossegor. En 2022, un 4ème bureau est créé à San Sebastian. Barnes Biarritz (05 59 51 00 00). Barnes Hossegor (05 58 71 77 14). Barnes Saint-Jean-de-Luz (05 59 51 00 08). www.barnes-cotebasque.com
Après 10 ans dans le conseil et le marketing à Paris et en Suisse, Philippe Thomine-Desmazures rejoint le sud-ouest en 2010 et créé l’agence Barnes Biarritz. En 2017 et 2018, deux autres antennes voient le jour l’une à Saint-Jean-de-Luz, l’autre à Hossegor. En 2022, un 4ème bureau est créé à San Sebastian. Barnes Biarritz (05 59 51 00 00). Barnes Hossegor (05 58 71 77 14). Barnes Saint-Jean-de-Luz (05 59 51 00 08). www.barnes-cotebasque.com
bienDexception
Cette charmante villa construite dans les années 70, située à Biarritz et offrant une vue sur le lac Mouriscot sans vis-à-vis, dispose d’un terrain de 460 m2. Sur 220 m2, elle accueille au rez-de-chaussée de belles pièces de vie dont un séjour/salle à manger avec cheminée, 3 chambres et un bureau au premier étage et se complète en rez-de-jardin d’un appartement indépendant avec trois chambres et terrasse privative. 2.480.000 €.
Cette charmante villa construite dans les années 70, située à Biarritz et offrant une vue sur le lac Mouriscot sans vis-à-vis, dispose d’un terrain de 460 m2. Sur 220 m2, elle accueille au rez-de-chaussée de belles pièces de vie dont un séjour/salle à manger avec cheminée, 3 chambres et un bureau au premier étage et se complète en rez-de-jardin d’un appartement indépendant avec trois chambres et terrasse privative. 2.480.000 €.
bienDexception
Cette charmante villa construite dans les années 70, située à Biarritz et offrant une vue sur le lac Mouriscot sans vis-à-vis, dispose d’un terrain de 460 m2. Sur 220 m2, elle accueille au rez-de-chaussée de belles pièces de vie dont un séjour/salle à manger avec cheminée, 3 chambres et un bureau au premier étage et se complète en rez-de-jardin d’un appartement indépendant avec trois chambres et terrasse privative. 2.480.000 €.
Cette charmante villa construite dans les années 70, située à Biarritz et offrant une vue sur le lac Mouriscot sans vis-à-vis, dispose d’un terrain de 460 m2. Sur 220 m2, elle accueille au rez-de-chaussée de belles pièces de vie dont un séjour/salle à manger avec cheminée, 3 chambres et un bureau au premier étage et se complète en rez-de-jardin d’un appartement indépendant avec trois chambres et terrasse privative. 2.480.000 €.
bienDexception
Situé en cœur de ville à Biarritz, à deux pas de la plage et des commerces, dans une élégante résidence avec gardien et ascenseur, ce très bel appartement de 107 m2 profitant d’une belle vue sur l’océan, se compose d’un séjour/salle à manger avec terrasse, d’une cuisine indépendante avec balcon et de 2 chambres. Un garage fermé et une cave complètent ce bien. 1.690.000 €.
Situé en cœur de ville à Biarritz, à deux pas de la plage et des commerces, dans une élégante résidence avec gardien et ascenseur, ce très bel appartement de 107 m2 profitant d’une belle vue sur l’océan, se compose d’un séjour/salle à manger avec terrasse, d’une cuisine indépendante avec balcon et de 2 chambres. Un garage fermé et une cave complètent ce bien. 1.690.000 €.
bienDexception
Située à proximité du village d’Arbonne, cette maison neuve de 480 m2 construite par un architecte de renom, jouit de vues panoramiques sur les montagnes et d’un terrain de 480 m2 avec piscine chauffée. Sur 2 niveaux, elle comprend de superbes pièces à vivre dont un immense séjour ouvrant sur la terrasse et 6 chambres dont 2 vastes suites. Combles de 200 m2 à aménager. 3.850.000 €.
Située à proximité du village d’Arbonne, cette maison neuve de 480 m2 construite par un architecte de renom, jouit de vues panoramiques sur les montagnes et d’un terrain de 480 m2 avec piscine chauffée. Sur 2 niveaux, elle comprend de superbes pièces à vivre dont un immense séjour ouvrant sur la terrasse et 6 chambres dont 2 vastes suites. Combles de 200 m2 à aménager. 3.850.000 €.

Le marché sur la Côte Basque est nuancé mais affiche de belles couleurs :

« Sur la Côte basque, l’immobilier de prestige va bien et les prix continuent de monter. Les maisons qui profitent d’emplacements privilégiés se vendent toujours à prix forts. Si dans la région le volume des transactions a baissé par rapport au pic de 2021-2022, nous avons retrouvé une volumétrie égale aux années pré-covid avec un niveau de prix bien supérieur. A l’inverse, Paris a perdu en volume et en prix. Côté chiffres, les appartements à Paris ont subi une baisse de moins 5% depuis 5 ans. Alors qu’à Biarritz, les prix sur les appartements affichent une hausse de + 26% et de +50% sur les maisons. Attention toutefois de préciser que cette hausse concerne le marché de prestige. Sur les segments intermédiaires, le marché s’est grippé et l’on sent un décrochage entre la côte et la campagne proche. A noter également que la régulation stricte des locations saisonnières mise en place depuis deux ans n’a pas du tout créé un choc d’offres comme prévu ! Par contre elle a pénalisé fortement le tourisme », souligne Philippe Thomine-Desmazures.


Ecrit par
Sandra Serpero - 13 mai 2024