Intemporelle  Croisette
Intemporelle Croisette
scroolDot

Intemporelle Croisette

Bordé de pins et de palmiers, ponctué de palaces, de casinos et de boutiques de luxe, le littoral cannois établit la jonction entre le centre-ville et les plages sablonneuses. Plus d’un siècle et demi après sa création, la balade du bord de mer s’inscrit comme l’une des plus célèbres de la planète.


L’histoire de La Croisette est étroitement liée à celle de la station balnéaire. Dès 1834, tout Londres accourt à la suite de Lord Brougham. L’homme d’Etat fait, ensuite, jouer son influence pour favoriser la desserte ferroviaire. La Croisette voit le jour en 1866 sous le nom de boulevard de l’Impératrice. De la pointe Palm Beach au Suquet, le célèbre boulevard de 3 km de long décline les paysages de carte postale. L’artère, inscrite à l’inventaire général du patrimoine culturel, est une fois l’an, lors du Festival International du Film, la plus médiatisée de la planète.

« Les biens joliment rénovés, entièrement équipés et présentés au juste prix trouvent preneurs sans délai. Si le parc immobilier de La Croisette est vieillissant, d’importants efforts de restauration sont consentis », précise Christie Larnicol de Magrey & Sons. En effet, selon la situation, l’étage ou encore les prestations de l’immeuble, les appartements affichent de considérables variations de prix. La partie centrale de La Croisette, entre le Palais des Festivals et le Martinez, se négocie en moyenne de 25.000 à 30.000 €/m2, quand la portion jusqu’à la pointe Palm Beach vaut de 15.000 à 20.000 €/m2. Récemment, des Australiens s’offrent un appartement en résidence secondaire de 103 m2 au Lérina. Constitué de trois suites et d’une généreuse terrasse, ce bien clé en main, à la décoration contemporaine, meublé et aux prestations haut de gamme, est cédé à 3,5 M €, alors que cette propriété était proposée à la vente depuis trois mois seulement. Autre exemple de la vitalité du marché de La Croisette, des Suisses font l’acquisition d’un penthouse dans la résidence avec parc Les Dunes, située entre le Martinez et le Palm Beach, moyennant 2,3 M €. Ce splendide appartement de 80 m2 habitables, refait à neuf et optimisé en termes de volume, offre un toit-terrasse de la même superficie au panorama époustouflant, avec cuisine d’été et pièce attenante.

bienDexception
Ce penthouse de 80 m2, décoré et équipé de mobilier et objets Kelly Hopper, Boffi, Ralph Lauren ou encore Bang & Olufsen, arbore 3 chambres. La terrasse sur le toit de 70 m2 accueille cuisine, wc, douche extérieure et une pièce indépendante de 13 m2. 2.490.000 €. Magrey & Sons (04 92 98 98 22).

bienDexception
Situé face aux marches du Palais des Festivals, Le First Croisette abrite 21 appartements d’exception de 94 à 283 m2 ouverts sur des terrasses de 14 à 118 m2. Cette résidence neuve de grand standing offre un spa, une salle de sport, un parking et un service conciergerie. De 3.5 M€ à 26 M€. Michaël Zingraf Christie’s International Real Estate Cannes (04 93 39 77 77).

bienDexception
Ce magnifique appartement de 4 pièces offre des prestations haut de gamme et une belle vue mer depuis sa terrasse d’angle. Chacune des 3 trois chambres dispose de sa salle de douche. Un parking et une cave complètent ce bien de standing. Entre 2,3 et 3,5 M €. Marly Privilège (04 93 94 07 06).

« La clientèle est essentiellement nord européenne, scandinave ou française. Les uns préfèrent le quartier animé et branché avec ses boutiques et ses restaurants ; les autres choisissent le calme du secteur plus verdoyant de Palm Beach. Les premiers recherchent tout autant le placement patrimonial que l’investissement locatif », décrit Bruno François de Marly Privilège. Un beau trois-pièces rénové avec vue mer oscille entre 1,8 et 2 M € à Pointe Croisette et se loue 10-12.000 € le mois d’été. Le même flirte avec les 2,8 M € dans le centre-Croisette et rapporte 15.000 €/mois d’été, sans compter la manne financière en période de congrès et de festival. Plus timides à l’achat, les Russes se positionnent justement sur des appartements en location à 4000-5000 €/mois, y installent leurs familles et effectuent les aller-retour professionnels. Quant aux Moyen-Orientaux, ils fréquentent actuellement davantage les palaces que les agences immobilières de La Croisette. Toutes nationalités confondues, les jeunes générations se montrent plus volatiles : une saison à Cannes, une autre à Ibiza et une troisième à Saint-Tropez. Reste les inconditionnels de La Croisette à la veille de la retraite, souvent des citadins des grandes capitales en quête de soleil, de quiétude et de vue mer. Le succès rejaillit d’ailleurs sur le centre-ville, la Banane et la Basse-Californie.

« La Croisette se caractérise tout d’abord par un maintien des prix, les seuls ajustements intervenant lors des négociations », commente Guillaume Monney de Michaël Zingraf Christie’s International Real Estate. La clientèle majoritairement étrangère se positionne sur les biens clés en main. Des biens en bon état récemment arrivés sur le marché se sont vendus relativement facilement, avec une négociation moindre par rapport aux 10-15 % parfois obtenus sur des appartements à rafraîchir. La plupart des clients rêve d’une pleine vue sur la mer et donc d’un étage élevé, d’une chambre en façade, d’une salle de bain attenante, d’une seconde suite ou encore d’un parking, soit une surface de 80 m2 dans un budget autour de 2 M €. Les clients disposant d’une enveloppe au-delà de 6 M € se font plus rares. Un pied-à-terre sur La Croisette c’est aussi la promesse de l’autonomie, d’une logistique facile et d’une vie sans voiture. Sans oublier de potentiels retours locatifs en période de festival, jusqu’à 20.000 €/semaine pour des prestations irréprochables à moins de cinq minutes de marche du Palais des Festivals. La Croisette s’inscrit comme la valeur refuge cannoise par excellence. Le programme neuf « First Croisette » situé à quelques pas du Palais des Festivals présente 21 appartements luxueux de deux à six chambres, de 94 à 283 m2, prolongés par des terrasses de 14 à 118 m2. Le penthouse possède sa propre piscine privée. Un service conciergerie 7j/7 ou encore de sécurité 24h/24, un spa privatif et un parking en sous-sol figurent au nombre des prestations de haut standing.


Ecrit par
Laetitia Rossi