Gabrielle Dorfmann Immobilier
Gabrielle Dorfmann Immobilier
scroolDot

Gabrielle Dorfmann Immobilier

« Etre bien chez soi n’a jamais été aussi important », un postulat que pose Gabrielle Dorfmann pour expliquer que la crise sanitaire a considérablement modifié les attentes des acquéreurs. A la tête de deux agences situées rive gauche dans le 7e arrondissement, elle propose dans son portefeuille des biens de standing pour lesquels les demandes affluent. Entretien.


La crise sanitaire qui a provoqué confinement et télétravail, a amené les citadins à reconsidérer leur cadre de vie et a modifié leurs exigences : « La maison est devenue le logement idéal et les demandes pour des biens à moins d’une heure de Paris se sont considérablement multipliées. Dans Paris, les biens lumineux ou bénéficiant d’extérieur remportent la mise : les français rêvent d’espace et n’hésitent pas à investir pour une résidence principale ou secondaire. Ils privilégient le confort et leur cadre de vie est devenu une priorité », explique Gabrielle Dorfmann. Face à ces changements, l’année 2020 a été une année porteuse confie la spécialiste : « Elle a été meilleure que 2019 dans nos deux agences avec un nombre important de belles ventes autour de 2 M € et plus. Dernièrement, nous avons vendu boulevard Raspail, un appartement de 145 m2 à 2.565.000€. Le marché s’est stabilisé, les propriétaires sont plus à l’écoute de nos conseils et il y a un réajustement des prix pour les biens qui étaient hors marché. Parallèlement, les biens de qualité n’ont pas vu leur prix baisser dans les quartiers attractifs de la capitale mais la raréfaction de la clientèle étrangère a impacté certains secteurs comme le Triangle d’Or et les Champs-Elysées fortement marqués depuis les Gilets Jaunes. Et même si les nouveaux outils comme les visites virtuelles sont remarquables, ils ne permettent pas à la clientèle internationale de se positionner sur un appartement à plusieurs millions d’euros. Au quotidien dans notre métier, la donne a changé aussi. Les acquéreurs ont besoin d’être rassurés et accompagnés et c’est notre rôle d’assurer cet encadrement en leur portant encore plus d’attentions pour répondre à leurs interrogations et à leurs souhaits. Je reste optimiste pour l’année 2021 même s’il est difficile de se projeter face aux incertitudes que provoque cette crise. Nous savons tous qu’il y aura un avant et un après Covid ».

Gabrielle Dorfmann Immobilier, 133 rue Saint-Dominique, Paris 7 (01 47 05 50 00) et 20 rue du Bac, Paris 7 (01 47 03 40 00). www.gabrielledorfmann.com

bienDexception
Située à Rueil-Malmaison, cette sublime maison d’architecte construite en 1823 est nichée au cœur d’un parc de 1300 m2 accueillant une piscine, un pool-house en duplex et une cuisine d’été. Sur 4 niveaux et 350 m2, elle déploie de vastes pièces de vie baignées de lumière et compte 4 chambres dont deux masters. Le sous-sol abrite une salle de cinéma, un hammam et une cave à vins. 4.200.000 €.

bienDexception
Au 4e étage avec ascenseur d’un très bel immeuble haussmannien en pierre de taille situé à proximité de la place de Mexico, ce magnifique appartement familial de 150 m2 se compose d’un double-living lumineux, de 3 chambres, d’une salle de bains et d’une salle de douche. Cave. 2.350.000€.

bienDexception
Après plus de 10 ans d’expérience dans l’immobilier, Gabrielle Dorfmann prend les commandes en 2016 de l’agence dans laquelle elle était jusqu’alors associée et lui donne son nom. Un an plus tard, une seconde agence voit le jour toujours dans le 7e arrondissement.


Ecrit par
Sandra Serpero