Cannes : haut lieu de l’immobilier de luxe

Ville au rayonnement mondial réputée pour sa Croisette, son climat, ses boutiques de luxe, ses activités touristiques et culturelles, Cannes concentre de part et d’autre de son territoire de véritables joyaux. Des marchés d’exception dans des environnements privilégiés qui affichent des prix élevés dopés par une clientèle d’élite, française et internationale.

Lovée au cœur de l’unique domaine fermé et gardienné 24h/24 de Super Cannes, cette magnifique villa moderne avec piscine offre une vue à 180° sur Cannes et ses environs. Sur 3 niveaux et 250 m2, elle dispose de vastes pièces de vie, d’une salle de sport et de 5 chambres dont une ouvrant sur la terrasse. Garage et parking. 4.990.000 €. Michael Zingraf (04 93 39 77 77).

Lovée au cœur de l’unique domaine fermé et gardienné 24h/24 de Super Cannes, cette magnifique villa moderne avec piscine offre une vue à 180° sur Cannes et ses environs. Sur 3 niveaux et 250 m2, elle dispose de vastes pièces de vie, d’une salle de sport et de 5 chambres dont une ouvrant sur la terrasse. Garage et parking. 4.990.000 €. Michael Zingraf (04 93 39 77 77).

Au dernier étage d’une résidence intimiste de la Croisette entre le Carlton et le Martinez, cet appartement dispose de larges terrasses et d’une vue mer panoramique. Sur 240 m2, il accueille un double séjour, 3 chambres en suite et une suite de maître de 90 m2 avec une grande terrasse à ciel ouvert face à la mer. De 5 à 10 M €. Forbs Real Estate (04 93 39 39 39).

Occupant le dernier étage d’une résidence sécurisée de la Basse Californie et offrant un mode de vie tout à pied, ce superbe penthouse bénéficie d’un panorama exceptionnel sur la mer, la Baie de Cannes, les îles de Lérins jusqu’à L’Estérel. Au fil de ses 144 m2, il déploie de très belles pièces de vie et compte 3 chambres. Un cave et un garage complètent ce bien. 3.750.000 €. John Taylor Cannes (04 97 06 65 65).

Proposant à la vente comme à la location des propriétés d’exception, l’agence Michaël Zingraf représentant exclusif du réseau Christie’s International Real Estate dans le Sud-Est de la France, couvre les plus belles adresses cannoises. Un marché qui a repris de la vigueur en 2018 comme l’explique Angie Delattre, chargée du département prestige chez Michaël Zingraf Christie’s International Real Estate : « Nous som­mes clairement sur un marché d’acheteurs où l’offre demeure assez large et où les prix se sont stabilisés. Le marché s’est assaini et la notion de coup de cœur tend à disparaître. Les beaux biens se vendent mais au juste prix, on ne surenchérit plus. Le cœur des ventes se situe aujourd’hui entre 4 et 8 M € avec toujours une forte demande de la part de la clientèle internationale séduite par l’art de vivre et le prestige de Cannes. L’emplacement et la vue mer restent des exigences prioritaires pour cette clientèle. Toujours aussi prisés, la Croisette, la Californie, Super Cannes et quelques belles adresses du Cannet rassemblent les plus beaux appartements et villas de luxe. Dernièrement nous avons vendu une superbe propriété contemporaine de 660 m2 avec piscine à Super Cannes, bénéficiant d’une vue mer époustouflante à 9.750.000 €. Sur ces secteurs de première catégorie, de belles opportunités sont à saisir en ce moment sur des biens nécessitant des travaux ».

Adresse unique, bénéficiant d’une aura internationale, la Croisette est un micromarché de prestige à part entière offrant un panorama d’exception. Dans ce secteur hautement convoité, les prix s’envolent et peuvent atteindre des sommets comme le souligne Carine Leroux, responsable des transactions chez Forb’s Real Estate : « Il y a un véritable effet Croisette avec une clientèle qui concentre ses recherches uniquement dans ce secteur et même dans son cœur, c’est-à-dire entre l’hôtel Majestic et l’hôtel Martinez. Le choix y est donc restreint et élitiste avec des prix au diapason, entre 20.000 € et 30.000 €/m2 mais pouvant rapidement atteindre les 40.000 €/m2 voire au-delà, selon l’étage, la vue, les pres­tations de la résidence et l’état de l’appartement. Pour ces appartements de luxe, véritables bijoux offrant des vues mer remarquables, nous sommes principalement sollicités par une clientèle étrangère désireuse d’acquérir une résidence secondaire. Cependant, la clientèle française est très présente sur ce marché avec notamment de nombreux penthouses récemment achetés ou appartenant depuis plusieurs générations à de grandes familles hexagonales. La Croisette, réservée à une clientèle fortunée, reste un investissement fiable et sûr ».

Cité du luxe, Cannes aimante encore et toujours une clientèle internationale aisée en quête d’une résidence secondaire. Une clientèle qui a changé de visage et a revu ses exigences comme le précise Sylvain Boichut, directeur exécutif France chez John Taylor : « Cannes attire une clientèle étrangère plus jeune qu’auparavant, en moyenne entre 40 et 50 ans. Cette clientèle exigeante, est devenue aussi impatiente dans sa consommation. Et si à Cannes l’offre du luxe est étoffée, il manque des biens « prêt-à-vivre ». Les appartements et villas nécessitant des travaux ont tendance à rester sur le marché. Les étrangers préféreront payer plus à l’achat pour ne pas avoir à gérer cette étape fastidieuse. Historiquement présente à Cannes, la clientèle du Moyen-Orient comble en partie la baisse significative du nombre d’acquéreurs des pays de l’Est. On constate également le retour de clients en provenance des pays nordiques et du Benelux. Les français continuent toujours à croire en l’investissement immobilier sur la Côte d’Azur et côtoient les fidèles Britanniques fondateurs de Cannes. La Croisette reste l’adresse de référence du marché haut de gamme. D’ailleurs le projet First Croisette, immeuble en cours de construction, illustre parfaitement les exigences de cette clientèle internationale habituées aux standards des grandes capitales : architecture moderne, spa, salle de sport et service de conciergerie… En tout, 21 appartements exclusifs dont quatre sont déjà vendus. Le First Croisette détient déjà un record sur la Croisette puisque Dolce & Gabbana occupera la totalité de la surface commerciale de l’immeuble soit 1300 m2, transaction réalisée par John Taylor ».

Par Sandra Serpero