Beauchamp Estates au beau fixe
Beauchamp Estates au beau fixe
scroolDot

Beauchamp Estates au beau fixe

Que de chemin parcouru depuis sa création dans le quartier londonien de Mayfair il y a quatre décennies. Des origines, le groupe immobilier conserve le goût des belles pierres, du chic et des adresses premiums. Adrien Willing-Lamy revient sur les belles heures de Beauchamp Estates.


Toujours fort présente dans la capitale anglaise, l’enseigne a désormais pignon sur rue à Mykonos, Tel-Aviv, New York, Cannes, Saint-Tropez et très prochainement à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Elle est spécialisée dans la transaction et la location saisonnière. Rien qu’en France, sur la Côte d’Azur, dans le Var et en Provence, elle propose plus de 500 propriétés haut de gamme, sans oublier les opérations confidentielles réalisées à Paris. L’ouverture du bureau de la place des Lices, à l’été 2020, constitue un franc succès. L’engouement est aussi pressenti dans les prochaines semaines à Saint-Jean-Cap-Ferrat, une inauguration et un accueil physiques qui ne font que matérialiser un rayonnement déjà existant sur le secteur depuis l’ouverture du premier bureau français à Cannes. Le département Property Management gère de prestigieuses propriétés à l’année offrant des services administratifs et comptables et autant de solutions sur mesure à des propriétaires exigeants. En France, Beauchamp Estates compte sur 20 collaborateurs, tous responsables de leur secteur et de leur typologie de bien. Aux antipodes de la majorité des acteurs immobiliers, le management encourage la solidarité, l’entraide et la complémentarité. Parmi les records de ventes, le Directeur Général évoque le Domaine de Miraval acquis pas le couple Jolie-Pitt en 2008 ou, très récemment, la plus généreuse propriété pied dans l’eau de Saint-Jean-Cap-Ferrat avec 1700 m2 habitables, partie à 200 M €, tandis que l’international fait état de la vente record de Washington DC pour un montant total de 79 M $ ou encore de cette propriété de Londres ayant changé de mains en échange de 215 M £ en 2019. Ces chiffres vertigineux ne doivent pas se lire comme un positionnement unique et exclusif de Beauchamp Estates sur le très haut de gamme. « Aujourd’hui, la qualité des collaborateurs, la compréhension fine de nos clients et la connaissance parfaite de nos terrains de prédilection nous permettent de briguer des segments plus accessibles avec efficacité. Le marché reste dynamique. Seule ombre au tableau : un début de pénurie de produits. » Adrien Willing-Lamy demeure optimiste, convaincu que l’agilité de son équipe est un moteur au quotidien.


Ecrit par
Laetitia Rossi