Agence Bannan Properties
Agence Bannan Properties
scroolDot

Agence Bannan Properties

Même si l’intérêt des français pour la pierre reste intact, la prudence est de mise depuis la crise sanitaire et ralentit le marché. Après 15 ans d’expérience dans l’immobilier de luxe, Alexandre Ban Nan a fondé son agence éponyme en 2012 et défend depuis ses débuts des valeurs devenues aujourd’hui de véritables piliers dans ce métier. Rencontre.


Visites virtuelles, estimation en ligne, le métier d’agent immobilier a lui aussi adopté les nouvelles technologies pour être dans le ton de l’époque : « Nous étions déjà familiers de ces pratiques qui sont devenues avec la crise sanitaire des outils incontournables. Au-delà, l’évolution de la société a également conforté la priorité à des valeurs fortes comme l’honnêteté, la confiance et la transparence. Dans mon agence, nous avons mis en place des process stricts en matière d’évaluation des biens immobiliers proposés et nous refusons certains mandats qui ont été surévalués par des confrères. Cette intégrité nous permet d’ailleurs de convertir un certain nombre d’entre eux en exclusivité, environ 50 % de notre portefeuille », explique Alexandre Ban Nan. L’année 2020 marquée par les confinements, a également permis de déplacer le curseur dans le discours : « L’arrêt brutal de l’activité en mars 2020, nous a obligé à un véritable travail de fond. Nous nous sommes concentrés sur l’humain et nous y avons porté toute notre attention. La reprise en mai a été très dynamique jusqu’à la rentrée et s’est ralentie au dernier trimestre. Ces derniers mois, le nombre de biens disponibles sur le marché parisien a augmenté. En cause, l’explosion des divorces et des séparations, aussi les successions, les besoins de liquidité... Ces données sont propices à faire basculer le marché, à rééquilibrer l’offre et la demande et entamer un cycle baissier jusqu’aux prochaines échéances électorales présidentielles qui ne sont pas si lointaines. Les biens sans défaut partent toujours aussi rapidement et à des prix élevés, les autres peinent à trouver acquéreurs. Dans notre agence, depuis janvier, nous avons retrouvé un sursaut d’activité qui a donné lieu à de belles ventes. Dernièrement, nous avons vendu dans le 8e, un appartement en rez-de-jardin de 196 m2 à 2.680.000€. Nous avons également vendu dans le 16e, un appartement de 110 m2 situé en étage élevé bénéficiant d’une terrasse et d’une vue sur la Seine et la Tour Eiffel à 1.600.000 €. Notre travail sur la relation avec les vendeurs a porté ses fruits. Nous allons d’ailleurs développer dans notre agence un nouveau service avec une équipe de chasseurs d’appartements », conclut le spécialiste.

Agence Bannan Properties, 32 avenue Duquesne, Paris 7 (01 47 23 89 31). www.bannan-properties.com

bienDexception
Situé aux portes de Paris, dans les Hauts de Seine, ce loft atypique de 235 m2 bénéficiant de volumes spectaculaires s’ouvre sur un jardin et une terrasse. Il compte une magnifique salle de réception encadrée de verrières et surplombée d’une grande mezzanine, une grande cuisine avec un puits de lumière et 4 belles chambres dont une suite parentale. Sous-sol de 32 m2. 1 500 000 €.

bienDexception
Situé aux deux derniers étages d’un immeuble du Trocadéro, ce superbe penthouse est entouré de plus de 200 m² de terrasse et plein ciel. Sur 140 m2, il accueille au 1er niveau, une magnifique réception ouverte sur une terrasse de plain-pied, une cuisine équipée et deux chambres. Entouré d’une terrasse panoramique paysagée, l’étage, accessible par un escalier, dessert une suite dédiée aux parents avec bureau. Une cave et 2 parkings complètent ce bien. 3.296.000 €.

bienDexception
Après avoir fait ses armes dans une agence parisienne de prestige et un réseau immobilier de luxe, Alexandre Ban Nan fonde sa société éponyme en 2012. Cinq ans plus tard, son agence voit le jour dans le 7e arrondissement et rassemble à ce jour une équipe de 12 personnes.


Ecrit par
Sandra Serpero