Un vent de nouveauté


Ici, l’art de vivre est à l’honneur. Boutiques chics, designers à la mode, lieux branchés, produits de beauté... Tous les incontournables du moment se partagent la vedette.



Quatrième opus de la série olfactive Cuirs Nomades des parfums MEMO créée par le nez Clara Molloy, African Leather distille d’opulentes effluves d’oud et de cuir portées par la vivacité du géranium, du vétiver du musc. Ce jus racé est idéal pour l’automne. L’Alchimystèrie, 3 avenue Saint-Michel, Monaco (00 377 97 98 33 71).

Toujours sur la Croisette, Hermès vient d’investir un vaste espace de 370 m2. Dans une ambiance bleutée, d’inspiration Riviera style, on retrouve l’ensemble des lignes du légendaire cellier : accessoires, prêt-à-porter, bijoux, maroquinerie ainsi que les divines senteurs signées par le nez Jean-Claude Ellena. Hermès, 52 La Croisette, Cannes (04 93 39 08 90).

Pilotée par Jacques Barret, la galerie Triode nous prouve que le design américain ne s’arrête pas à Eames ou Knoll. Au fil des saisons, le lieu nous fait découvrir les créations de designers et éditeurs américains comme Lindsey Adelman, Jason Miller, Bec Brittain, David Weeks, Bassam Fellows, Rich Brilliant Willing... Un panorama enthousiasmant qui nous ouvre les portes d’un certain art de vivre américain. On aime : les luminaires de la jeune designer Rosie Li originaire de Brooklyn. Triode showroom, 28 rue Jacob, Paris 6 (01 43 29 40 05).

Entre la cité du soleil et le joaillier de la ville de lumière, les affinités sont nombreuses. La maison Boucheron consacre sa nouvelle collection à cette cité magique du Rajasthan à travers une soixantaine de créations spectaculaires de haute joaillerie traçant les frontières d’une Inde contemporaine et fascinante. Boucheron, Hôtel de Paris, Place du Casino, Monaco (00 377 97 97 42 44)

Audacieux Jean-Baptiste Charpenay-Limon ! Cet amoureux des jolies choses a révolutionné le design avec sa boutique-appartement dans laquelle il vit et où tout est à vendre. La sélection pointue d’articles de designers, les créations d’artistes et autres coups de cœur qui meublent les lieux, vivent au rythme des visites de ses clients, de vernissages, d’expositions et de réceptions. L’esprit ? « Accrocher son regard. Décrocher un tableau. Croquer dans un macaron, emporter les fleurs, emporter le vase, emporter la table. Puis peut-être rester dîner ». Chez Moi, Paris, 25 rue Hérold, Paris 1 (06 61 26 23 31).

Delage est une maison française qui vient en succession de la vénérable entreprise de belles automobiles créées en 1905. Fondée sur les valeurs de l’élégance, de la qualité et de la tradition cette griffe de luxe propose dé­sormais de la haute maroquinerie dans un style inspiré de la période des années folles. Parmi les créations, le modèle Ginette en python vert incarne la quintessence d’un luxe chic et glamour. Chez Atmosphère, 27 avenue de la Costa, Monaco (00 377 93 25 00 03).

A l’occasion du centenaire de la naissance de Tapio Wirkkala, figure clé du design finlandais, l’intemporelle table Bird est rééditée par Poltrona Frau. Avec sa forme sinueuse inspirée par la silhouette d’un oiseau, elle est le fruit d’un délicat travail d’ébénisterie. Chez J.Bonet, 33 rue de la Buffa, Nice (04 93 54 77 52).

Les fleurs de chez Rosebud se sont offert une petite virée de la place de l’Odéon à la rue de Bourgogne. Dans cette deuxième boutique ornée des peintures poétiques de Laurence Amélie, on retrouve le style à part du trio fondateur animé par la même vision esthétique : de beaux bouquets champêtres, épurés ou sauvages qui flirtent avec des feuillages et autres trouvailles végétales. Rosebud, 29 rue de Bourgogne, Paris 7 (09 81 81 66 36).

Icône des amoureux de la mer, la Corum Admiral’s Cup AC-One 45 Tides se présente aujourd’hui dans une esthétique retravaillée. Avec son mouvement mécanique indiquant l’heure et l’amplitude des marées, le cycle de la lunaison, ainsi que la force des courants et la force des eaux, elle demeure une complication unique dans l’univers de la haute horlogerie nautique, 22 ans après son premier lancement. 8950 €. Chez Ferret, 9 boulevard de la Croisette, Cannes (04 92 59 00 51).

Artiste contemporain de renommée mondiale, Damien Hisrt a collaboré avec la maison Lalique pour une collection exclusive de panneaux en cristal de 37,5 sur 41 cm. Véritables tableaux colorés et translucides, ces panneaux arborent l’animal fétiche de l’artiste le papillon. Cette collection baptisée Eternal se décline en plusieurs coloris, à harmoniser avec un intérieur esthète et raffiné. Lalique, 67 rue d’Antibes, Cannes (04 93 38 66 88).

Inaugurée au printemps, cette nouvelle adresse lovée entre Bastille et le marché d’Aligre, met en lumière le travail peu connu des designers de la Nouvelle Zélande qui partagent avec les scandinaves l’amour de la nature, de l’artisanat et du bois. On y retrouve l’emblématique « Suspension Coral » de David Trubridge et la « Table Pi » de Roderick Fry mais aussi des pièces signées de la nouvelle génération de designers. Rafraîchissant et hautement créatif. Moaroom, 7 rue Emilio Castelar, Paris 12 (01 43 14 00 34).

Inspirée des photographies emblématiques signées Slim Aaron immortalisant l’élégante vie balnéaire de la Riviera et de Palm Springs dans les années 60, la griffe britannique Orlebar Brown propose une mode estivale à la fois sophistiquée et décontractée. La gamme complète de « prêt- à-porter de vacances » pour homme et femme est désormais disponible au sein de leur nouvel écrin de 28 m2, niché au cœur de Saint-Tropez. 5, rue de la Ponche, Saint-Tropez.

En collaboration avec Kronometry1999, Tag Heuer a ouvert un pop-up store estival au cœur de la station balnéaire varoise. Cette boutique éphémère inaugure le nouveau concept de présentation des créations horlogères de la marque helvète, à travers ses quatre univers de prédilection : le sport, le lifestyle, l’art et les lignes héritage. Tag Heuer. 3, rue du Général Allard, Saint-Tropez. (04 98 12 62 50)

Ce grand vaisselier s’est offert une touche de modernité sous la patte habile de l’architecte argentin Nestor Perkal qui a entièrement repensé la scénographie du lieu. Eric Goujou le maître des lieux poursuit sa quête du beau et nous fait partager son goût pour les matières et l’art du fait main français autour d’une pléiade d’objets du quotidien qui éveillent mille envies. La Tuile à loup, 35 rue Daubenton, Paris 5 (01 47 07 28 90).

Jusqu’au 10 septembre, 16 luxueuses marques de beachwear brésilien s’installent au sein d’une boutique éphémère au cœur de Juan-les-Pins. Les amoureuses de maillots couture, aux coloris et formes extravagants, tendance ou ultra chic y seront comblées. 1 boulevard Edouard Baudoin, Juan-les-Pins.

Entre la place des Lices et le port se dresse la boutique Frojo au sein d’une ancienne maison de pêcheur. Cet écrin offre jusqu’en octobre un luxueux corner aux modèles emblématiques d’Officine Panerai, la célèbre manufacture horlogère florentine. Place de la Garonne, Saint-Tropez (04 94 97 06 78).

Esthétique sobre, matériaux nobles, finitions soignées, lignes épurées et souples, couleurs denses, matières naturelles : le design danois n’en finit pas de nous séduire. Il a élu domicile chez Nordkraft autour d’une belle sélection de créateurs et designers contemporains qui nous invitent à prendre la vie côté « smile » en prônant le bien-être chez soi. Tellement bienveillant. Nordkraft, 20 rue Lucien Sampaix, Paris 10 (09 67 36 83 37).

Ce nouveau concept store propose une sélection atypique de pièces uniques, originales et élégantes, permettant de décorer son intérieur de façon arty. Pêle-mêle, on y trouve des statues balinaises, des chaises en bois peintes à la main, une table aux allures de pierre précieuse, des colliers artisanaux ou encore les toiles d’un artiste allemand prometteur. 19 boulevard des Moulins, Monaco. (00 377 6 11 48 03 86).

Maison de haute parfumerie azuréenne, Au Pays de la Fleur d’Oranger compose des fragrances d’exception destinées aux amoureux de parfums de niche. Nouveau jus issu de la collection Les Inédits, l’Eau de Madeleine distille de suaves notes de citrus, encens, rose, cuir, vanille et musc. Un cocktail hautement désirable. 129 € les 100 ml. lafleuroranger.com

Chanel prend ses quartiers d’été - jusqu’en octobre - à Saint-Tropez au sein de l’hôtel particulier La Mistralée. Chaque année, la maison de luxe imagine une scénographie différente pour mettre en lumière ses créations de prêt-à-porter, d’accessoires, d’horlogerie, de joaillerie ainsi que ses lignes parfums, cosmétiques et maquillage. Cette année, le décor s’appuie sur une épure contemporaine tout en monochromie. Chanel, 1 avenue du Général Leclerc, Saint-Tropez (04 94 49 07 47).



Archives