Maserati dévoile la MC20 à Goodwood
Maserati dévoile la MC20 à Goodwood
scroolDot

Maserati dévoile la MC20 à Goodwood

C’est lors de la 27e édition du Festival of Speed, qui s’est tenue en juillet 2021, que Maserati présente pour la première fois sa supercar sur route susceptible d’atteindre 300 km/heure en pointe.


Quinze ans après la mise au point de la MC12, la dernière supercar de la marque au trident, et de sa soixantaine d’exemplaires, la MC20 effectue son tour de chauffe dans le West Sussex au Royaume-Uni. Le tracé de 1,6 mile de Goodwood constitue le véritable terrain de jeu de cette deux-places à moteur central. Dotée d’un châssis monocoque en carbone, la belle, aussi épurée qu’aérodynamique, élancée et imposante à la fois, accuse seulement 1500 kg sur la balance. Un puissant moteur V6 3.0 bi-turbo digne des véhicules de F1 à son bord, qui répond au doux nom de Nettuno, clin d’œil à Neptune dieu de la mer, elle affiche fièrement un rapport poids-puissance permettant une vitesse maximale époustouflante et un 0-100 km/h atteint en moins de 2,9 secondes. 630 chevaux vrombissent sous le capot.

Le modèle, juché sur des pneus 20 pouces, arbore une belle largeur, soit pas moins de 1,97 mètre, contre 4,67 mètres de long et une hauteur d’à peine 1,22 mètre. Les portes en élytres s’ouvrent sur la coque carbone. Les suspensions à double triangle garantissent la qualité du guidage. Ère moderne oblige, terminé l’acoustique typique du trident et avec elle la pollution sonore du V8 que les amateurs affectionnaient tant. L’écran 10,25’’ permet d’accéder aux services Google et à Alexa, la célèbre « assistante » d’Amazon. La MC20 de Maserati démarre à 220.000 € sur un segment à la concurrence déjà serrée.

bienDexception
La MC20 choisit naturellement le Festival of Speed de Goodwood pour faire son show.

bienDexception
La MC20 choisit naturellement le Festival of Speed de Goodwood pour faire son show.

bienDexception
La MC20 choisit naturellement le Festival of Speed de Goodwood pour faire son show.


Ecrit par
Laetitia Rossi