La Voiture Noire de Bugatti

110 ans après sa création, la célèbre maison ne se contente pas de délivrer une version moderne de l’esprit « Grand Tourisme », mais rend un véritable hommage à l’esthétique de la marque avec sa surprenante réminiscence du modèle de Jean Bugatti.

La Voiture Noire de Bugatti en chiffres :
Puissance : 1500 chevaux
Vitesse de pointe : 500 km/h
Prix réel : 16,7 M € (contre un prix annoncé à 11 M € HT)

La Voiture Noire de Bugatti en chiffres :
Puissance : 1500 chevaux
Vitesse de pointe : 500 km/h
Prix réel : 16,7 M € (contre un prix annoncé à 11 M € HT)

Cet hypercar made in France, un modèle produit en un seul exemplaire susceptible d’atteindre les 500 km/h en pointe, place définitivement l’Hexagone comme le pays du luxe, de l’élégance et de l’exception. Effet d’annonce, coup de com ? En tout cas, le constructeur alsacien fait le buzz.

Cet hypercar made in France, un modèle produit en un seul exemplaire susceptible d’atteindre les 500 km/h en pointe, place définitivement l’Hexagone comme le pays du luxe, de l’élégance et de l’exception. Effet d’annonce, coup de com ? En tout cas, le constructeur alsacien fait le buzz.

L’allusion à la quatrième Atlantic, une voiture noire disparue depuis la Seconde Guerre mondiale, est officielle. Jean Bugatti, le fils aîné du fondateur Ettore, est un designer de talent, doué de sa propre vision de l’aérodynamisme et d’un sens inné des proportions. Sa création la plus célèbre reste, peu avant sa tragique disparition en 1939, la Type 57 SC Atlantic Coupé, un modèle de légende surmonté d’une surprenante crête rivetée, aileron qui traverse le véhicule depuis le capot jusqu’à l’arrière. Quatre exemplaires sont alors produits : trois ont été retrouvés, mais impossible de remettre la main sur celui de Jean Bugatti, la « voiture noire » comme l’appelle les connaisseurs. Il se serait volatilisé entre Molsheim et Bordeaux alors que les troupes allemandes envahissent l’Alsace. Aujourd’hui, le constructeur défie le destin et ressort le sublime bolide à la livrée ébène avec ses six sorties d’échappement si caractéristiques et ses 1500 chevaux développés par la motorisation de la Chiron. La Voiture Noire est à l’automobile ce que la haute couture est à la mode.

La star de Genève, affublée du titre évocateur de voiture la plus chère du monde (record détenu jusque-là par la Rolls-Royce Sweptail) s’offre à un seul propriétaire pour la somme affolante de 16,7 M €. On raconte qu’elle appartiendrait désormais à Ferdinand Piëch, l’ancien dirigeant de Volkswagen.

Par Laetitia Rossi