La GranTurismo prend un bain de jouvence
La GranTurismo prend un bain de jouvence
scroolDot

La GranTurismo prend un bain de jouvence

75 ans après sa sortie, la GranTurismo s’inscrit comme le symbole d’un style de vie. Rapide, belle,confortable, élégante et innovante, la mythique Italienne revient plus électrisante que jamais. Gros plan sur le grand coupé quatre places…


Les circuits de course ne sont jamais loin pour ses concepteurs. Disponible au choix avec un moteur 100 % électrique ou dotée d’un thermique V6 biturbo Nettuno en lieu et place du V8 Atmo, elle promet encore le grand frisson.

Point d’hybride, il faudra faire un choix. S’agissant de la motorisation thermique, 550 chevaux vrombissent sous le capot de la version Modena et 650 chevaux dans la Trofeo. Cette dernière atteint le 0-100 km/h en 3,5 secondes et le 0-200 km/h en 11,4 secondes, quand la pointe flirte avec les 320 km/h. L’électrique, la première de la marque, répond au doux nom de Folgore. La belle transalpine, rehaussée d’un éclair pour signifier sa spécificité, possède 760 chevaux.

bienDexception
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.
bienDexception
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.
bienDexception
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.
Pour la GranTurismo nouvelles versions, la mue est davantage technique que stylistique.

2,9 secondes suffisent à avaler le 0-100 km/h pour une vitesse maximale identique. Ce n’est pas parque l’on choisit de respecter l’environnement que l’on doit renoncer aux célèbres vocalises de la GranTurismo. Que l’on se rassure, les constructeurs ont pensé à son empreinte sonore y compris celle de la Folgore, allant jusqu’à mixer quelques bruits du V8.

La ligne reste fluide et raffinée. A l’avant, un généreux capot et une calandre familière surmonté du fameux trident. Parmi les nouveautés, des feux verticaux, une ligne de toit plongeante et des poignées affleurantes. Le châssis se pare à 65 % d’aluminium. A l’intérieur, la console centrale affiche deux écrans de respectivement 12,3 et 8,8 pouces, qu’accompagne un affichage tête. La GranTurismo démarre à 175.000 € pour la Modena. Ce lancement laisse envisager la version cabriolet d’ici quelques mois.


Ecrit par
Laetitia Rossi
Découvrez des annonces dans le département Alpes Maritimes