BMW Vision M Next
BMW Vision M Next
scroolDot

BMW Vision M Next

Ou quand l’intelligence numérique se met au service de la conduite. La belle à la silhouette de sportive met le conducteur au centre des priorités. Du concept à la supercar, il n’y a qu’un pas que la marque allemande pourrait franchir avec délectation.


Née d’une compétition au sein des équipes de design de BMW, la voiture, dotée d’une motorisation hybride rechargeable, un quatre cylindres turbo essence associé à deux moteurs électriques, surgit à la croisée des chemins… Entre le concept BMW Turbo, la M1 et la très innovante BMW i8… Les phares rivés sur l’avenir. Toute en muscle sur le capot, la ligne biseautée est précise et la posture, résolument sportive. Normal, quand on sait que 600 chevaux vrombissent et que le bolide accomplit le 0-100 km/h en seulement 3 secondes. Des éléments triangulaires cernent la double calandre. Les prises d’air latérales répondent aux phares intégrés. L’effet bicolore sculpté dans la diagonale est saisissant : la teinte mate aux pigments assumés contraste avec le satiné Cast Silver. L’ouverture se rétrécit à mesure qu’elle rejoint la poupe. La fibre optique sur les côtés des feux arrière évoque les battements du cœur, quand le bas de caisse se pare de fibre de carbone recyclée. Sur les jantes 22 pouces, des inserts de couleur orange jouent la carte de l’aérodynamisme.

Des technologies intelligentes assistent le conducteur, à l’instar de la reconnaissance faciale qui permet de déverrouiller le véhicule. La commande se révèle intuitive. Et les informations surgissent dans l’un des écrans présents dans le champ de vision du pilote. Clin d’œil aux techniques de la réalité augmentée. Irrémédiablement futuriste, l’intérieur, véritable cockpit d’un engin de science fiction, se veut à la fois moderne et luxueux.

bienDexception
Puissance : 600 chevaux 0-100 km/h : 3 secondes Autonomie en tout électrique : 100 km

bienDexception
Puissance : 600 chevaux 0-100 km/h : 3 secondes Autonomie en tout électrique : 100 km

bienDexception
Conduire en électrique c’est bien, faire vrombir la voiture de plaisir à mesure que l’on accélère c’est mieux. Au risque d’accepter de s’accommoder de la pollution sonore, là ou l’électrique l’avait vaincue. Comble du luxe : pour faire cesser ce silence assourdissant, Hans Zimmer aurait composé le son de la Vision M Next. Ainsi l’excitation de la conduite tiendrait à quelques notes...


Ecrit par
Laetitia Rossi