Nouveau Porsche 718 Cayman S

Une puissance accrue, un châssis plus sportif, un design affuté, une musicalité encore et toujours rocailleuse, le modèle d’appel de la marque n’est jamais à cours d’arguments.

Porsche 718 Cayman S
Puissance : 350 ch
0-100 km/h : 4,2 s
Vitesse maximale : 285 km/h
Consommation : de 7,3 à 8,1 l/100 km
Prix : à partir de 66.710 €

Porsche 718 Cayman S

Puissance : 350 ch
0-100 km/h : 4,2 s
Vitesse maximale : 285 km/h
Consommation : de 7,3 à 8,1 l/100 km
Prix : à partir de 66.710 €

Porsche 718 Cayman S

Porsche 718 Cayman S

La première 718 de Porsche apparaît en 1957. Décidemment, le constructeur a le sens de l’histoire.

Porsche 718 Cayman S

Dans la même lignée

Audi TT RS Coupé. Mythique... Vous avez dit mythique ? C’est la qualité volontiers attribué au design de l’incontournable Audi TT. Et la dernière version rend hommage à sa réputation. Une face avant encore plus sportive, une calandre plus anguleuse et quatre anneaux directement apposés sur le capot. A partir de 66.000 €.

Dans la même lignée

Les nouveaux moteurs turbo 4 cylindres lui confèrent plus de puissance, des régimes et un couple plus élevés, alors qu’a contrario sa consommation baisse. Un turbo à géométrie variable figure, en outre, au programme des modèles S. Placé 30 cm derrière le conducteur, le moteur déclenche une poussé immédiatement perceptible. 350 chevaux sous le capot, le nouveau 718 Cayman S atteint 285 km/h en pointe et abat le 0-100 km/h en 4,2 secondes. Une tenue de route saluée et un comportement dynamique en courbe remarquable, grâce notamment à un point de gravité bas et central. La disposition des cylindres à plat, opposés deux à deux, participe à la diminution des vibrations. Les Porsche, on les aime aussi pour leur son rocailleux. Le système d’échappement sport le magnifie.

La ligne du nouveau 718 Cayman S est acérée, incisive, sans compromis ni fioriture, imposant son style comme une évidence. A l’arrière, une baguette de parement élargit la poupe. Les ailes proéminentes s’inscrivent dans la droite ligne du style cher à la marque. C’est aux blocs optiques, expressifs à souhait, que la silhouette basse, large et effilée à la fois, doit son caractère. A partir de 120 km/h, l’aileron se déclenche automatiquement. Revu, l’habitacle gagne en équipement, quand la palette chromique et le panel de matières s’enrichissent. Clairement orienté sport, il affiche un tableau de bord épuré, un volant typé compétition et un écran tactile multipoints de 7 pouces. La 718 Cayman S aura marqué le Salon de Pékin. Les Français devront attendre le 30 septembre prochain pour se la procurer.

Par Laetitia Rossi